Qu'est-ce qu'un mantra et quel lien avec la pratique du yoga ?

Si tu fais du yoga, tu t’es probablement déjà retrouvé à chanter un mantra yoga, en début ou en fin du cours. Du traditionnel « Om » aux chants plus complexes propres à l’ashtanga ou au kundalini, la pratique des mantras est courante en yoga.

Léa (alias @leayogaia), prof de vinyasa, te présente dans cet article pourquoi ces chants et formules sont autant utilisés en yoga et comment pratiquer les mantras les plus puissants.

le mantra

Qu’est-ce qu’un mantra ? 

L’étymologie du mot mantra provient du sanskrit, langue indo-européenne des textes religieux hindous et bouddhistes, dont la traduction est variable. Le mot est composé du terme « man » qui signifie penser et de « tra », qui peut être traduit comme un suffixe désignant un instrument ou comme le terme signifiant « qui protège ». Mantra veut donc dire « instrument de pensée » ou « pensée de protection ». 

Un mantra se définit aujourd’hui comme une formule sacrée ou une invocation à des fins spirituelles ou méditatives. Un bija mantra est composé d’une seule syllabe. Le Japa est la répétition continue et très nombreuse (pouvant aller jusqu’à des dizaines de milliers de fois) d’un mantra.

On estime que les premiers mantras sont issus des Vedas (recueils de textes sacrés et fondateurs de l’hindouisme) apparaissant autour de 1500-1000 av. J.-C. Ils seront ensuite repris dans le tantrisme, puis diffusés au Tibet, en Asie du Sud-Est et en Extrême-Orient. 

Les mantras sont utilisés par de nombreuses religions, telles que l’hindouisme, le bouddhisme, le sikhisme ou le jaïnisme pour calmer le mental ou se protéger, célébrer, honorer. La pratique des mantras est également un support de méditation dans un but d’apaisement et de concentration, aux bienfaits physiques, mentaux, émotionnels et, bien sûr, spirituels. Ils peuvent être associés à d’autres outils tels que la visualisation, la respiration, les mudrās (signes spécifiques avec les mains et les doigts) ou une mālā (sorte de chapelet à 108 grains).

Aujourd’hui, et en Occident, les mantras sont surtout diffusés comme une pratique méditative, en lien avec celle du yoga.

Quel lien entre mantra et yoga ?

Pour comprendre ce lien, revenons aux origines du yoga. Le terme provient du mot « yuj » qui signifie en sanskrit unir, atteler, méthode. Tout comme les mantras, les origines du yoga sont incertaines, anciennes et plurielles. On peut le définir comme une pratique visant par différents outils, la libération et l’union.

L’apparition du terme « yoga » se retrouve également dans les Vedas, puis dans les Upanishads, textes qui commentent les enseignements des Vedas et dans la Bhagavad Gita, poème épique issu de la Mahabarata, texte fondamental de l’hindouisme. Enfin, les Yoga Sutras, attribués à Patanjali, sont considérés aujourd’hui comme la source codificatrice du yoga, écrite probablement entre le IIe et le Ve siècle av. J.-C. 

gayatri mantra

Dans ce recueil de 195 aphorismes, Patanjali définit le yoga comme la cessation des fluctuations du mental à l’aide de 8 « membres » : 

  1. Yamas : règles de conduite morales ;
  2. Niyamas : règles de conduite quotidiennes ;
  3. Asana : la pratique d’une posture stable et confortable ;
  4. Pranayama : le contrôle du souffle ;
  5. Pratyahara : le retrait des sens ;
  6. Dharana : la concentration ;
  7. Dhyana : la méditation ; 
  8. Samadhi : l’état de conscience pure.

Si l’usage moderne et occidental du terme yoga est beaucoup plus axé sur l’aspect postural, de nombreuses formes de la discipline placent également au centre la concentration, la méditation et la recherche d’un état d’apaisement. Dans ce but, chanter des mantras est tout autant utilisé dans des formes plus énergétiques comme le kundalini yoga, ou plus dynamiques, comme l’ashtanga yoga.

Ainsi, chanter des mantras dans sa pratique de yoga est un merveilleux outil à la disposition des yogis qui cherchent la libération, que ce soit du mental, de l’énergie, du stress ou des douleurs du corps physique.

Mantra yoga

Comment pratiquer les mantras ?

Personnellement, je n’étais pas du tout à l’aise avec la pratique des mantras, lorsque j’ai commencé le yoga. Pourtant j’adore chanter dans la vie de tous les jours ! En fait, je manquais d’abord de contexte historique et culturel, celui que je présente en première partie de cet article. Ensuite, j’étais guidée par mon mental et le jugement, me faisant craindre de chanter faux, de me tromper dans les paroles ou d’être ridicule.

Si tu te reconnais dans cette situation aujourd’hui, mais que tu aimerais chanter des mantras pour en expérimenter les bienfaits, voici quelques astuces.

  • Tu n’es pas obligé de chanter ou réciter des mantras à voix haute : même si les bienfaits sont différents, tu peux les réciter ou chanter mentalement.
  • Tu n’es pas obligé de connaitre les mots par cœur : le principe même du mantra est la répétition, et ça tombe bien, car c’est aussi un excellent moyen de mémorisation.
  • Tu n’es pas obligé de chanter : c’est la vibration qui aide à ressentir les bienfaits du mantra, elle peut être également obtenue en récitant à voix basse. 
  • Tu peux voir la pratique des mantras comme un simple exercice de lâcher-prise et de non-jugement, au cœur du yoga.
  • Tu peux fermer les yeux : cela aide à couper le jugement de son mental, à se recentrer sur l’écoute intérieure ainsi qu’à se laisser porter par la voix et l’énergie des autres.
  • Tu n’es pas obligé de chanter de longs mantras pour en ressentir les bienfaits : Om est très court et pourtant considéré comme le plus important.
  • Tu peux écouter des mantras : les mélodies peuvent varier, car sont en fait des adaptations modernes, mais si l’une d’entre elles te plait, l’écouter régulièrement te rendra plus à l’aise avec les paroles et la pratique.
mantra om

Mantras positifs : quels sont les mantras les plus puissants ? 

Ma dernière astuce pour vraiment pratiquer et profiter des mantras est d’étudier et comprendre leur signification individuelle. Je te présente donc ici ceux qui me paraissent les plus puissants et que j’aime particulièrement utiliser en cours de yoga.

Mantra Om

Le Om est considéré comme le mantra primordial, le son originel, à partir duquel l’univers est structuré. Selon l’hindouisme, il provient des sons A, U et M qui représentent chacun la totalité de l’univers cosmique, et la trimurti hindoue. Le A représente le commencement, la naissance et le dieu créateur Brahman, le U, la continuation, la vie et le dieu protecteur Vishnu, et le M la fin, la mort et le dieu destructeur Shiva.

Pour moi, changer le Om permet de faire circuler l’énergie vitale, le prana, dans le corps, d’apaiser le mental, de sentir la vibration et de s’unir avec le reste du groupe. C’est aussi une manière d’honorer et respecter les racines du yoga. 

Gayatri Mantra

Il s’agit du mantra considéré comme le plus sacré du Veda. À l’époque, seuls les brahmanes avaient le droit de le réciter. Il s’agit d’une invocation au Soleil et à sa puissance ainsi que d’une métaphore de l’existence qui illumine la conscience. C’est un mantra sacré, puissant, de purification et de délivrance, considéré comme un moyen d’atteindre l’illumination.

Les paroles en sanskrit sont les suivantes : 

Om Bhur Bhuvah Svah,
Tat Savitur Varenyam,
Bhargo Devasya Dhimahi,
Dhiyo Yo Nah Prachodayat. 

Les traductions sont nombreuses, voici celle de Swami Vivekananda datant de 1893 : « nous méditons sur la gloire de l’Être qui a produit cet univers, puisse-t-il éclairer nos esprits ».

Personnellement, je pratique ce mantra pour développer la conscience de l’instant présent, grâce à la puissance des éléments.

So Ham mantra

Ce mantra signifie « je suis », je suis l’Être (suprême), le tout, l’univers, l’universel.

C’est un mantra dit « ajapa » : il n’est pas récité ni chanté à voix haute. On le pratique généralement en méditation. On inspire sur So et on expire sur Ham. Ce mantra permet de cultiver l’auto-compassion, l’éveil et la conscience de soi.

Ce mantra m’aide beaucoup dans mes méditations, mais aussi dans la pratique des asanas, pour cultiver le lâcher-prise, c’est-à-dire renoncer aux résultats, à la performance, aux fruits de mon action.

Om Namah Shivaya mantra

Dédié au dieu Shiva, ce mantra est la plus importante forme de dévotion du shivaïsme, branche de l’hindouisme. Ce mantra, également appelé Panchakshara, apporte confiance, puissance, énergie et des qualités propres à la prière, telles que l’amour divin, la grâce, la vérité et la béatitude.

Les paroles ont plusieurs traductions : celui qui est de bon augure, l’adoration au seigneur Shiva ou la conscience universelle est une. 

Personnellement, j’utilise ce mantra pour un regain d’énergie, mais aussi mieux contextualiser la philosophie du yoga selon laquelle nous sommes tous un.

Lokah Samastah Sukinho Bhavantu mantra

Ce mantra fait partie des anciens mantras védiques, portés sur la compassion, l’amour, la paix, la liberté, l’empathie. Très utilisé en Ashtanga yoga, il signifie « puissent tous les êtres devenir heureux et libres ». C’est un mantra puissant, tourné vers le reste du monde, pour le bonheur et la liberté.

Je pratique ce mantra quand j’ai besoin d’énergies positives pour les autres, pour me reconnecter à la notion d’amour universel. C’est un mantra très puissant pour prendre du recul sur ses préoccupations matérialistes et individualistes.

Aad Guray Nameh mantra

C’est un mantra particulièrement utilisé en kundalini. Il a pour but la protection, en hommage au Guru, celui qui conduit de l’ombre à la lumière. 

Les paroles sont les suivantes : 

Aad Guray Nameh
Jugaad Guray Nameh
Sat Guray Nameh
Siri Guru Dayvay Nameh


Leur traduction signifie : 

Je m’incline devant le premier Guru
Je m’incline devant la vérité qui perdure à travers les âges
Je m’incline devant le vrai Guru, l’identité vraie de chacun
Je m’incline devant le grand Guru, dont la gloire demeurera toujours.

Ce mantra me touche particulièrement quand je le pratique, en chantant. Il me permet de faire preuve de ma reconnaissance et mon amour envers toutes les personnes (y compris moi-même) que j’ai croisées sur le chemin de la connaissance de soi qu’est le yoga.

Om asatoma Sadgamaya mantra

Il s’agit d’un mantra issu des Upanishads, qui vise la libération de l’illusion pour aller vers la réalité, la réalisation du Soi ou de l’Atman. Ce mantra est une invocation pour être aidé dans la façon dont on se perçoit soi-même afin d’atteindre la connaissance véritable. 

Les paroles sont les suivantes :

Om Asato ma sad gamaya
Tamaso ma jyortir gamaya
Mrtyor ma amritam gamaya
Om shanti, shanti, shanti

 

Une traduction possible est :

Conduis-moi de l’apparence (asat) vers la réalité (sat)
Conduis-moi des ténèbres vers la lumière,
Conduis-moi de la mort à l’immortalité,
Que règnent la paix (shanti), la paix et la paix parfaite.

un mantraDans ma pratique, je chante ce mantra pour observer l’illusion de mon mental et reprendre conscience de mon corps, mon mental et mes émotions.

Évidemment, les mantras restent un support, chacun doit trouver le sien pour pouvoir pratiquer le yoga qui lui correspond et lui apporte des bienfaits personnels, mais aussi dans ses rapports avec les autres.

Pour mettre en expérience la philosophie du yoga, au-delà des postures, rendez-vous sur :

Mon site : www.studioyogaia.fr 
Mon compte instagram : @leayogaia

 

En savoir plus :

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Découvre les petits favoris