✈ LIVRAISON GRATUITE ✈

+33 (0)7 83 48 40 63

Récit d'une prof de Yoga nomade : retour d'expérience

Pauline, 27 ans, a decidé de tout quitter après 6 ans de vie londonienne pour partager sa passion du Yoga, en partant sur les routes d'Europe.
Un an après son départ à bord de son van, un renault master aménagé par ses soins, elle partage avec vous son expérience en tant que professeure de yoga nomade. Exclusivement pour Yogis on Roadtrip.

prof yoga nomade voyage

Récit d'une prof de Yoga nomade :

Ces 6 années à Londres m'ont fait découvrir le monde du Yoga. Dès mon premier cours, j'en suis tombée complètement amoureuse. Et de cette passion, j'en ai fait mon mêtier : professeure d'Animal Flow Yoga, un yoga vinyasa basé sur des mouvements naturels et intuitifs du corps.

Enseigner dans différents studios de yoga, gyms, à domicile, et jongler entre métro, cours, babysitting, et petsitting étaient devenu mon quotidien. Je me levais chaque jour avec l'envie de travailler, de partager ce que j'aime et d'aider les autres. Mais sans jours de repos, allant de trois à cinq heures de transports publics par jour, la fatigue s'accumulait. Tout perdait de son sens. Moi qui recherchais une vie saine et physiologique, cette vie londonienne devenait insensé et épuisante autant moralement que physiquement.

Il était temps pour moi de partir ; mais pour où aller ?

C'est alors que mon rêve de construire ma tiny house, m'a inspiré cet autre rêve : enseigner le Yoga dans toute l'Europe, voyageant et vivant dans un van aménagé.
Quelques mois plus tard, après avoir passé un hiver à construire l'intérieur de notre nid douillet pour mon lapin bélier Önskan et moi-même, nous embarquions pour 7 mois de road trip à travers l'Allemagne, le Danemark, la Suède, les Pays-Bas, l'Engleterre, l'Autriche, la Slovénie, la Hongrie et enfin la Slovaquie.

Enseigner le Yoga sur les routes est bien différent qu'au sein d'une grande capitale :

  • Communauté : Fini les même cours hebdomadaire avec ses élèves réguliers, où chaque semaine je pouvais proposer une séquence basée sur un nouveau thème, et ainsi construire ensemble une véritable pratique sur du long terme. Bâtir de vrais échanges et relations avec eux, voir leur évolution et progrès, les aider et les accompagner dans ce moment de pause et bien-être qu'ils s'offraient.

  • Équipements : Fini les salles toute équipées avec tapis de yogas, briques, système audio pour brancher ma playlist, et variateur pour tamiser la lumière lors du shavasana.

  • Lucratif : Fini les multiples revenus réguliers qui m'apportaient une vie matérielle confortable. Fini la simplicité administrative anglaise de gérer une activité à son compte.

  • Rencontres : Bonjour nombreuses rencontres de yogis, yoginis, nomades, artistes, sportifs et autres professeurs de yoga faites lors de cours en plein air pendant des festivals bien-être et alternatifs, et lors d'ateliers organisés dans des studios de yoga. C'est toujours un réel plaisir de pouvoir aller plus loin dans le partage de ces flows à inspiration d'art martiaux, de danse et de déplacements primitifs.

  • Spontanéité : Bonjour séances imprévues faites avec les gens rencontrés sur les routes, que ce soit d'autres vanlifers, des couchsurfers, backpackers ou autostoppers, ainsi que dans une diversité de lieux : dans des salons, cuisines, jardins, petit appartements, face à la mer, dans une grange, sous un chapiteau etc. où les serviettes de plage devenaient souvent de beaux tapis de yoga.

  • Échanges : Bonjour le partage souvent non lucratif de cette passion, où l'essence même du partage et de l'échange devient le but numéro un. Un échange mutuel de connaissances, compétences, d'histoires, de repas ou juste de sourires : le vrai plaisir d'offrir un moment relaxant aux gens sans l'attente de quelque chose en retour.

Le plaisir de partager sa passion en toute liberté

Être prof de yoga nomad implique plus de spontanéité, de faire preuve d'une plus grande capacité d'adaptation, d'écoute et d'empathie, et surtout apporte l'essentiel : le plaisir de partager sa passion en toute liberté.

Dans les deux cas, enseigner le yoga que ce soit de manière sédentaire ou nomade reste avec toute évidence ma voie. Il est important je pense, d'écouter son instinct qui nous incite à faire des choix pas toujours facile, afin de nous guider vers le bon chemin : celui où vous vivez vos rêves.

 

 

 

 

Retrouvez Pauline alias Poleen sur son compte instagram professionnel en tant que prof de yoga ainsi que le compte instagram sur son roadtrip.

Voici son site internet : http://www.poleenyoga.com/

 

récit prof yoga nomade voyage


1 commentaire

  • Très courageux , ce nouveau départ . Il vous réussi

    Coralie

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés