✈ LIVRAISON GRATUITE ET RAPIDE EN FRANCE ✈

+33 (0)7 83 48 40 63

Enseigner le yoga au Pakistan

"Enseigner le yoga au Pakistan", article rédigé par Amel (alias @itsamel_official sur instagram ou sur Youtube), exclusivement pour Yogis on Roadtrip.

Amel est une voyageuse dans l'âme, une véritable aventurière. Elle a tout quitté en France pour suivre ses rêves. Elle nous raconte comment elle s'est installée au Pakistan sur un coup de tête et comment elle a commencé à enseigner le yoga dans ce merveilleux pays.

Enseigner le yoga au Pakistan

Enseigner le yoga au Pakistan

Ma vie avant d'enseigner le yoga

Enseigner le yoga n’a jamais été dans mes plans. Je faisais de la boxe et du HIIT mais je pensais le yoga beaucoup trop lent et pas idéal pour me défouler. Avec du recul, je me rends compte à quel point je me trompais. Tout dépend de son intention : si je veux me débarrasser de mauvaises pensées, je peux très bien le faire en tapant sur un sac, en l’écrivant sur un journal ou en faisant un flow de yoga basé sur l’ancrage.

Vous vous demandez peut-être ce que je faisais avant de devenir professeur de yoga ?

J’ai suivi un parcours assez classique : 2 années de prépa HEC et intégration d’une école de commerce.

Je ne m’y suis jamais sentie à ma place. Ainsi, pour ne pas prendre mes responsabilités et affronter de sentiment, je préférais passer mon temps à faire la fête et à sortir avec mes amis.

Quatre années plus tard, j’ai fini par être diplômée en marketing digital. Je me suis envolée pour le Sri Lanka où j’ai travaillé au sein d’une agence de voyage française en tant que spécialiste marketing.

C’est à cette époque-là que le yoga entre dans ma vie… mais difficilement.

Une amie française vivant au Sri Lanka qui m’a incité à assister à des cours. J’y allais à reculons. J’avais eu une très mauvaise expérience auparavant et j’avais jugé le yoga trop lent et trop ennuyeux.

Après quelques mois de pratique régulière, le virus du yoga s’est propagé en moi et je ressentais le besoin de pratiquer de plus en plus souvent. C’est à cette période que, doucement, des pensées ont commencé à se faire retentissantes dans ma tête. Je remettais en question tous mes choix de vie, qu’ils soient professionnels ou personnels.

Quel était mon but dans la vie ? Est-ce que je veux passer mon temps derrière un bureau ? Comment pouvoir aider davantage la société ?

J’ai décidé de tout quitter et de partir voyager et enseigner le yoga !

Donner des cours de yoga au Pakistan

Devenir professeur de yoga

En 2018, je m’envole pour quelques mois en Asie. Au programme, toute l’Asie du Sud Est (le parcours typique du backpacker : Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Inde, …) et le Pakistan. J’avais intentionnellement omis de dire à mes parents que j’allais visiter ce pays afin de ne pas les inquiéter.

Je prévoyais de visiter l’Inde, alors pourquoi pas faire un petit tour chez le voisin ?

Avant d’entamer ce voyage, je souhaitais me lancer dans une formation pour devenir professeur de yoga. Le but était davantage d’approfondir mes connaissances que d’enseigner le yoga.

De toute façon c’était tout ou rien : soit j’aimais pratiquer le yoga intensément pendant 1 mois, soit je m’ennuyais et ce n’était pas ma voie.

J’en suis tombée encore plus amoureuse.

La formation pour devenir professeur de yoga durait un mois (200h). Elle était approuvée par Yoga Alliance et elle était axée sur le fait d’apprendre à se connaître afin de pouvoir enseigner le yoga. Nous avions des cours de Hatha, d’anatomie, de méditation, de création de séquences et de philosophie étalés sur des journées commençant à 6h et se finissant vers 19h. Autant dire que c’est une formation intensive yoga !

En octobre 2018, j’étais devenue une autre personne. J’en étais ressortie changée, physiquement et mentalement. Cette formation intense m’a rendue confiante que j’avais tout ce qu’il fallait déjà en moi pour me créer la vie que je voulais.

donner des cours de yoga au pakistan

Coup de coeur au Pakistan

En septembre 2018, juste avant cette formation pour devenir prof de yoga, j’avais été de passage au Pakistan pendant un mois et j’avais adoré ce pays. J’étais épuisée par l’Inde où les arnaques étaient monnaie courante et les hommes parfois un peu tactiles. 

Même si ces deux pays sont frères ennemis, ils ont beaucoup de points communs. Notamment la diversité des cultures. Si vous décidez de voyager au Pakistan du Nord au Sud, vous rencontrerez des personnes de religions différentes (même si la principale est l’Islam) et des langues différentes.

Les pakistanais m’ont accueilli chez eux comme si j’étais leur propre fille. Ils m’ont guidé vers des paysages incroyables, j’ai vécu des expériences extraordinaires et j’ai rencontré des personnes fabuleuses.

C’est lors de mon passage dans la région du Swat (au Nord du Pakistan) que je fais la rencontre d’un couple Germano-pakistanais qui m’ont fortement encouragé à revenir dans ce merveilleux pays après ma formation de prof de yoga.

C’est ce qu’il s’est passé.

Enseigner le yoga au pakistan 

A la fin de ma formation de prof de yoga, je me suis rendue à Amritsar et j’ai traversé la frontière pour m’installer au Pakistan.

Cela n’avait jamais été dans mon programme de m’installer au Pakistan. Je devais initialement partir pour le Népal puis m’envoler pour l’Indonésie. J’avais beaucoup hésité et j’avais finalement pris la décision de m’installer à Lahore, la capitale du Pendjab Pakistanais.

Le Népal, ce sera pour plus tard.

Comment enseigner le yoga au Pakistan ?

Etant maintenant prof de yoga, je me demandais : comment donner des cours de yoga au Pakistan ?

Grâce à Instagram, j’ai pu rencontrer certains professeurs de yoga et de méditation. Nous nous sommes vus autour d’un chai et Saba m’a proposé d’enseigner dans son studio de yoga. Par la même occasion, j’ai rencontré une femme qui souhaitait avoir des cours de yoga privés et elle m’a recommandé à plusieurs de ses copines.

Un mois après mon arrivée, je donnais 3 cours collectifs et 8 cours privés par semaines.

Qu'en est-il des Pakistanais et du yoga ?

Il est vrai que l’on peut penser qu’en tant que pays musulman, le Pakistan ne serait pas le pays le plus ouvert à la pratique. Et bien si ! Le yoga est tellement populaire dans les pays occidentaux, que la classe élevée Pakistanaise ne recherche qu’à s’y mettre aussi. Beaucoup comprennent que le yoga n’a pas de religion d’autant plus qu’il existe de nombreux professeurs de yoga pakistanais.

Les gens ont été ouvert à recevoir des cours et savent à quel point le yoga a de nombreux bénéfices pour la santé physique et mentale. 

Ces 10 mois de rêve ont été ponctués par des voyages évènementiels où je donnais des cours de yoga à un grand public, un déménagement à Islamabad où j’enseignais dans les deux studios de yoga principaux (Barakah et Mind Body Soul) et de l’aventures avec des amis Belges et Pakistanais que j’ai filmé et mis sur ma chaîne YouTube (« I am Lema »).

Enseigner le yoga au pakistan

Organiser une retraite yoga au Pakistan

Autour de mai 2019, je commençais à songer à créer une retraite de yoga dans les montagnes du Pakistan. Quel beau message cela renverrai au monde : « le Pakistan n’est pas aussi dangereux qu’on veuille nous le faire croire ! 

Cette retraite yoga a été la dernière et la meilleure expérience au Pakistan

Ca a été une réelle révélation pour moi. Elle s’est déroulée dans la région de Hunza et 15 personnes y ont participés : 15 âmes qui m’ont fait confiance. La retraite était centrée sur la confiance en soi et le bien-être.

Pourtant, organiser cette retraite n’avait pas été chose facile : il fallait trouver le bon hôtel et la bonne société, qui saurait organiser le tout.

Évidemment, tout n’a pas été parfait mais cela reste du domaine logistique. Je voulais un menu 100% végétarien mais il est assez difficile d’enlever la viande si le cuisinier ne sait pas faire autre chose. Ce sera donc mon défi pour la prochaine retraite.

Je voulais également une retraite de yoga qui se démarque: je voulais de l’aventure et nous avons été servis.

organiser une retraite yoga au pakistan

Départ du Pakistan 

Mon départ du Pakistan s’est fait en septembre 2019, 10 mois après mon arrivée. J’ai quitté ce merveilleux pays par la même porte qui m’a vu entrer : la frontière Wagah.

Un petit mot sur cette frontière : n’en ayez pas peur ! Elle est très facile à traverser.

Si vous prévoyez d’aller en Inde, je vous conseille vivement de faire votre demande de visa pakistanais. Ce visa est de plus en plus accessible grâce au gouvernement pakistanais qui veut aller de l’avant et ouvrir ses portes au monde. 

Retour en Inde pour suivre une nouvelle formation intensive yoga

Ayant quitté le Pakistan, je retourne en Inde où je suis une deuxième formation pour devenir professeur de yoga : la formation de 300h. Je souhaitais approfondir mes connaissances et pouvoir offrir davantage à mes futurs élèves.

Ma formation précédente avait été faite avec Siddhi yoga à Dharamsala. Celle-ci, j’avais décidé de la suivre à Rishikesh afin de pouvoir suivre les cours de différents « gurus » et de m’initier à l’Ashtanga Vinyasa.

J’aime assister à différents types de yoga mais celui que j’enseigne et davantage un yoga vinyasa très « flowy », comme une danse. C’est un réel bonheur de bouger avec sa respiration.

Mes conseils pour le nouveaux profs de yoga

Pour les nouveaux profs de yoga, je vous conseillerais de continuer à vous former, à être curieux et à aller aux cours d’autres profs. Petit à petit, vous créerez votre propre style de yoga que vous aurez plaisir à enseigner. Il évoluera en même temps que vous, vos étudiants et c’est cela qui fait la beauté de l’enseignement.

Croyez en vous et n’hésitez pas à enseigner le yoga. Tous les profs de yoga ont peur lorsqu'ils donnent leur premier cours.

En un an, je suis devenue beaucoup plus entreprenante dans ma vie professionnelle, plus sûre de moi et j’ai appris à m’entourer des bonnes personnes.

prof de yoga au pakistan

De nouveaux projets yoga en tête

Aujourd’hui, j’ai différents projets qui me passionnent : enseigner le yoga où que j’aille dans le monde, la création de contenu pour ma chaîne YouTube, ma page Instagram et enfin, créer des retraites de yoga au Pakistan.

J’ai envie de montrer au public français que le Pakistan est la prochaine destination où tout le monde ira. Mais j’ai surtout l’envie d’emmener avec mois des yogis fans de yoga et d’aventures « badass » afin de partager mes deux passions.

 

Si après cet article vous doutez encore du fait que le Pakistan est un pays incroyable où je me suis sentie totalement en sécurité et y ai vécu les plus beaux moments de ma vie, n’hésitez pas à me contacter.

faire du yoga au pakistan

En attendant, continuez à pratiquer le yoga et n’hésitez pas à suivre vos rêves car ils ne sont qu’à un pas et c’est à vous de le faire. Utilisez le yoga comme outil pour prendre soin de vous, réduire vos peurs et vous emmener là où vous ne pensiez jamais pouvoir aller.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés