SOLDES À PARTIR DU 1ER AVRIL ✈ LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE ✈

+33 (0)7 83 48 40 63

Volontariat humanitaire à l’étranger retour d’expérience

"Volontariat humanitaire à l’étranger", article rédigé par Esther alias @neskatraveller sur instagram. Exclusivement pour Yogis on Roadtrip.

Esther est une aventurière dans l'âme. Depuis la fin de ses études, elle rêvait de partir voyager en sac à dos, sans date retour. Elle souhaitait ajouter une dimension humaine à son voyage et a décidé de tout quitter pour être bénévole au Ghana, en Thaïlande et au Myanmar. Elle raconte son expérience.

mission humanitaire à l'étranger

Volontariat humanitaire à l’étranger retour d’expérience

Quand on voyage, on se rend compte des inégalités qu’il existe un peu partout sur cette planète. Un tiers des pays détienne les ¾ des richesses. J’avais étudié ça en géographie au lycée mais la première fois où j’ai pu constater ces inégalités de mes propres yeux c’était en 2013 au Maroc.

Quand je me suis retrouvée au milieu du désert face à une fille plus jeune que moi, enceinte et avec un fils dans chaque main. Comme le dit si bien la chanson de Maxime le Forestier « On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille, on ne choisit pas non plus les trottoirs de Manille, de Paris ou d’Alger pour apprendre à marcher ». Voilà, on ne choisit pas, c’est une sorte de grosse loterie qui se joue dans l’univers. Sur quels critères ? La chance à 100%.

Alors ceux qui ont été chanceux, pourquoi ne pas faire quelque chose pour les autres ?

Après ce fameux voyage au Maroc, l’idée de faire un volontariat a commencé à me trotter dans la tête. Ce n’est que l’année dernière, en 2019, que j’ai enfin eu l’occasion de partir dans un orphelinat au Ghana où j’ai passé un mois à partager le quotidien d’enfants merveilleux. Ce voyage a complètement changé ma façon de voir la vie. Pouvoir être immergée dans un pays avec une culture africaine si riche a été une expérience incroyable. Depuis, je suis sur la route en Asie et j’essaye de voyager différemment.

bénévolat volontariat

Bénévolat à l’étranger, pourquoi faire ?

Ne pas être un simple touriste dans le pays, ne pas juste réserver un hôtel sympa et se contenter de faire des tours organisés au côté de 20 autres touristes va vous permettre de mieux comprendre le pays et sa culture. La magie du voyage apparaît quand on se mêle aux populations locales, quand on ose goûter de nouvelles saveurs, quand on s’aventure hors des sentiers battus, quand on partage des sourires, des instants de bonheur.

Croyez-moi ou non mais mes souvenirs de voyage les plus authentiques ont été ceux que j’ai vécu en faisant les volontariats. Pouvoir se sentir utile et apporter quelque chose au pays que l’on visite est quelque chose d’extrêmement gratifiant, l’enrichissement personnel que l’on en tire est de loin supérieur à un voyage touristique banal. Alors vous me direz, quand on a travaillé toute l’année on a envie d’une seule chose : se dorer la pilule toute la journée sur la plage sans rien faire. Certes, et je ne dis pas de devenir Mère Thérèsa et de prétendre sauver la planète entière, je dis seulement de tester un voyage différent, ne serait-ce qu’une seule fois, chercher une cause qui vous tienne à cœur, les enfants, les femmes, les animaux, ou autres, et partir découvrir un pays à travers cette cause.

Et puis après le volontariat rien ne vous empêche de rester plus longtemps dans le pays pour faire du tourisme et se remettre des émotions vécues, car je vous assure, elles seront fortes ! 

volontariat à l'étranger

Bénévolat humanitaire, mon expérience

Actuellement je suis en voyage en Asie sans billet retour, un grand rêve que j’ai décidé de réaliser et dont je vous parlais dans un précédent article publié ici.

Le fait de pouvoir voyager sans date retour est un vrai avantage car cela permet de rester plus longtemps dans chaque pays et pouvoir vivre les moments dont je vous parle sans pression du retour (bon seulement avec la pression du VISA car bien évidemment on ne peut pas rester indéfiniment dans un même pays ; en Asie généralement les VISA touristes durent 30 jours).

J’ai fait un volontariat en Thaïlande avec des éléphants, je suis allée dans une école monastique à Myanmar, j’ai travaillé dans un orphelinat au Ghana, bref, que des expériences positives qui m’ont fait grandir car j’ai rencontré des personnes fantastiques dans chaque endroit, que ce soient les enfants, les élèves, les autres volontaires, apprendre et s’enrichir au travers d’autres cultures est quelque chose de précieux. Je ne peux que vous encourager à faire de même et vivre vos propres expériences !

Bien sûr, vous n’avez pas besoin de partir sans billet retour pour vivre une expérience comme celle-ci, vous pouvez tout à fait partir trois semaines, faire deux semaines de volontariats et une semaine de voyage dans le pays, ou même deux semaines et faire une semaine et une semaine mais je vous garantis qu’une semaine sera bien trop courte et vous laissera une envie de plus ! 

Volontariat humanitaire à l’étranger et arnaques

Attention, volontariat ne veut pas dire devoir débourser d’argent, au contraire, les organismes honnêtes ne font pas payer les volontaires. Je tiens à préciser que ce point est vraiment important. Il existe de nombreuses arnaques, même dans le monde humanitaire.

Normalement le logement et la nourriture sont fournis en échange du travail apporté.

mission humanitaire myanmar birmanie

Comment trouver un volontariat solidaire à l’étranger ?

Pour trouver mes volontariats, j’utilise le site Workaway. L’inscription annuelle est payante mais il suffit de faire une mission pour rentabiliser les frais. L’inscription en couple coute 56 USD pour les deux personnes et l’inscription pour une personne seule coute 44 USD l’année.

Le fonctionnement est simple, il suffit de chercher les offres par pays, il est également possible de trier par catégories de taches que vous souhaitez faire. Il y a beaucoup d’offres dans des auberges de jeunesse car beaucoup de backpackers l’utilise pour économiser quelques nuits en échange de quelques heures de travail ; mais je vous assure qu’en cherchant bien vous pouvez tomber sur des pépites et découvrir des volontariats extraordinaires. Vous pouvez vous guider grâce aux expériences d’autres volontaires car ils laissent des commentaires sur chaque volontariat, et vous pouvez même les contacter afin de vous assurer que la mission correspond bien à ce que vous recherchez. Pour mon volontariat humanitaire au Myanmar, j’en ai contacté plusieurs et la majeure partie m’ont répondu rapidement. Cela m’a permis de confirmer que l’endroit correspondait bien à mes attentes au niveau des missions. Effectivement je n’ai pas été déçue !

Le meilleur investissement que j’ai fait pour mon voyage sans billet retour.

Pour suivre mes aventures RDV sur mon compte Instagram ou sur mon blog où je parle davantage de mes expériences humanitaires solidaires.

bénévolat à l'étranger


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés