Comment apprendre à se connaitre ?

« Qui suis-je ? » 

On a tendance à se définir par rapport au regard des autres, on peut parfois se créer une personnalité selon notre statut social, la société dans laquelle on vit ou l’influence de notre entourage. Mais qu’en est-il de notre vraie identité ?  

Lorsqu’on vient chercher la réponse à l’intérieur de soi, d’autres questions surgissent. Quelles sont mes valeurs ? Qu’est-ce qui me m’apporte de la joie ? Quel regard est-ce que je porte sur mes expériences passées ? Est-ce que je m’aime et m’accepte tel que je suis aujourd’hui ?

Il faut une vie entière pour apprendre à se connaître car la personne que l’on est aujourd’hui est différente de celle que l’on était hier et celle que l’on sera demain.  

Il y a plus d’un an, j’ai décidé de quitter mon travail de réceptionniste dans la ville Toulousaine pour partir vivre en Polynésie avec mon compagnon. C’est à la suite d’un voyage, quelques années auparavant, que j’ai senti l’appel des îles. 

Mon intention était de revenir à l’essentiel, proche de la nature, faire une pause et vivre une nouvelle aventure. 

Avant notre départ, le confinement nous a bloqué en France pendant quelques mois et plusieurs évènements ont fait émerger des peurs et des questionnements en moi. Je me suis dit que je ne pouvais pas partir vers une nouvelle étape de ma vie, ni sans savoir qui j’étais, ni en étant autant atteinte par des peurs. J’ai donc suivi un coaching en ligne pendant plusieurs mois qui m’a permis de mieux me connaître et d’oser partager ma passion pour le yin yoga.

Article rédigé par Magalie alias @pacificyin sur instagram.

Qu'est-ce qui fait ce que nous sommes ?

Tout ce que l’on a vécu enfant a agi sur notre cerveau cognitif (les facultés d'apprentissages et de mémoires) et sur notre cerveau affectif. Le cerveau d’un enfant étant très malléable, toutes les expériences relationnelles vécues sont susceptibles de le modifier en profondeur. 

Nous sommes influencés par nos parents, nos amis, notre société et créons nos croyances. Elles peuvent être culturelles, liées à l’éducation, acquises par répétition et souvent inconscientes.

Par exemple, un enfant qui aurait vécu des expériences de rejet de la part de ses proches pourrait développer un certain nombre de croyances, telles que « je ne suis pas intéressant », « je ne suis pas comme les autres », « les autres finissent toujours par me mettre à l’écart », « on est toujours seul au bout du compte », etc. 

Apprendre à se connaître, pourquoi ?

Apprendre à se connaître pour plus d’authenticité

On peut parfois jouer un rôle pour être accepté ou pour s’accorder aux personnes que l’on côtoie, ce qui demande beaucoup d’énergie. A l’inverse, être authentique envers soi-même et envers les autres permet de répondre à ses propres besoins et d’exprimer sa vraie nature. Cela évite les faux semblants et la frustration occasionnée par le non-respect de ses envies profondes. 

À la suite d’un tel changement d’attitude, il est possible de voir s’échapper quelques-uns de nos amis qui ne correspondront plus, hélas, à une identité désormais révélée, différente du masque auquel ils étaient habitués. Les nouvelles rencontres qui suivront devraient être bien plus profondes et basées sur de vraies affinités.

apprendre à se connaitre

Apprendre à se connaître pour faire des choix qui nous correspondent

Quand on connaît ses valeurs, ses besoins et envies et qu’ils sont respectés, on peut facilement faire des choix qui sont alignés avec ce qu’on veut vraiment.

Apprendre à se connaître pour avoir confiance en soi

On a plus facilement confiance en quelqu’un qu’on connaît bien, n’est-ce pas ? 

C’est vrai pour nous-même aussi. Se connaître renforce l’estime de soi car on sait ce que l’on veut. On est plus confiant dans ses décisions, plus serein pour prendre la parole et partager sa vérité. 

Apprendre à se connaître pour s’accepter et s’aimer entièrement

La recherche de cette connaissance de soi nous invite à aller regarder dans le passé.  

Accepter que chaque expérience vécue soit une expérience qui permette de grandir, offre l’opportunité de porter un autre regard sur son passé et d’en faire une force.

Connaître ses blessures, ses peurs, ses croyances et les regarder en face sans jugement amène à aimer ses parts d'ombre et de lumière.

Quand on connaît ses besoins et ses valeurs et qu’on les respecte, on est plus épanoui et à sa place : On cultive son amour propre !

La personne la plus importante de ta vie, c’est toi.

Il est très important d’exprimer et d’accueillir ses émotions, de dire ce qui nous inquiète, ce qui nous met en colère ou ce qui nous bouleverse, c’est fondamental pour savoir ce que nous souhaitons profondément puisque les émotions sont connectées à nos besoins les plus profonds. 

La connexion avec nos émotions est fondamentale pour bien vivre, pour se connaître et pour faire les choix qui nous correspondent.

Comment faire pour apprendre à se connaitre

Écrire pour se découvrir

Avoir un journaling et écrire ce qui nous passe par la tête a un effet libérateur. On a simplement besoin d'exprimer ce qu'on pense sans forcément le partager à quelqu’un et cela permet de faire de la place dans notre mental, d’extérioriser nos émotions. 

Questions pour apprendre à se connaître

Je te propose un exercice d’introspection : 

  • Quelles sont tes blessures du passé ? 
  • Quels événements de ta vie, à premier abord désagréables, se sont avérés bénéfiques ?
  • Quelles ont été tes plus grandes leçons de vie, et quels en ont été les événements sous-jacents ?
  • Quelles sont tes peurs ?
  • Quelle est la part de masque et la part de vraie nature dans ta personnalité actuelle ?
  • Quelles sont tes valeurs ? (En trouver 5) 
  • De quoi as-tu besoin pour être épanoui ? 
  • Qu’est ce qui te met en joie ?
  • Qui est ton héros, ton idole ? (Personne connue ou proche). Une personne qui inspire à forcément quelque chose que l’on a déjà en soi qui attend d’être révélé.

Le yin yoga pour apprendre à se connaître

Le yin yoga :  C’est une pratique douce de yoga, introspective et relaxante.

Elle invite au lâcher prise, à l’observation de ses pensées et à l’écoute de son corps.

Pendant une séance on peut découvrir son mode de pensée : « est-ce que je planifie ? Est-ce que je me fais des films ? Est-ce que je pense à des évènements passés ? »

Le yin yoga permet de revenir à soi, au moment présent, au souffle et au corps. C'est un moment privilégié pour se connecter à son corps et son intérieur.

Les bienfaits de cette pratique ne sont plus à prouver, on accède à des tissus profonds pour relâcher des tensions physiques mais aussi émotionnelles. On apprend à accueillir et accepter les sensations ou émotions qui nous traversent.

Sur ma chaîne Youtube, tu trouveras des séances courtes de yin yoga très accessible. 


La pleine conscience pour se connaître

La pleine conscience : mettre de la conscience dans ce que l’on fait

La pleine conscience aide à observer et accepter ce qui est présent en soi, dans le moment présent. 

Il y a pleins de façons de cultiver la pleine conscience : le yoga, la méditation, la respiration consciente ou à chaque instant dans la vie de tous les jours. Plus on pratique régulièrement, plus les bienfaits sont visibles. 

À tout moment de la journée, dans une situation, en étant avec une personne ou en faisant une activité vous pouvez vous demander : Quelles sont mes pensées à cet instant ? Comment je me sens ? Quel est mon état émotionnel ? 

Écoute tes sensations corporelles : est-ce que j’ai le ventre noué ou la gorge serrée ou bien est-ce que j’ai une sensation de vibration dans le cœur et je me sens léger ?

Toutes ces informations te permettront de reconnaître ce qui te fait du bien et être en accord avec toi-même.

Le chemin de la connaissance de soi n’est pas toujours facile, être accompagné par une personne extérieure permet d’amener un autre regard sur soi et d’avoir un soutien. Selon tes besoins, tu peux suivre des séances d'hypnose, de thêta healing ou de coaching.

Faire le choix de qui je suis

« Je suis comme ça, je n’y peux rien. » Cette phrase nous déresponsabilise complètement de qui on peut être. En réalité on a le choix d’être qui on veut. 

Si on se perçoit d’une certaine façon mais qu’on ressent au fond de soi que ce n’est pas ou plus ce que l’on est réellement, alors on peut choisir de lâcher cette image de soi. 

Peut-être qu’on a toujours dit de toi que tu étais un introverti et par répétition, tu t'es fait une raison. Mais tu peux te demander : « suis-je vraiment introverti quand je suis avec mes amis ou à mon travail ? ». C’est à toi de ressentir et de décider qui tu es.

Nous changeons constamment et évoluons au cours de notre vie alors notre « qui suis-je » aussi !

Tu es le seul maître de ta vie.

Apprendre à se connaître : mon retour d'expérience

Personnellement, le fait de partir loin de mes proches et de mes repères m'a permis de mieux répondre à cette à cette question : « Qui suis-je ? ».

Grâce au coaching et à ma volonté, je sais aujourd'hui, à cet instant, ce dont j'ai besoin pour être heureuse. Je connais mes valeurs pour faire des choix alignés et j'ai plus confiance en moi. J’ai réalisé que je voulais faire de ma passion mon métier. 

Aujourd’hui c'est une évidence pour moi d’enseigner le yin yoga, de partager ce qui me fait du bien. J'ai trouvé quelque chose qui me fait vibrer et ce que je peux apporter au monde.

J’ai appris à m’aimer entièrement mais cela se cultive tous les jours, j’ai encore des peurs, des blessures et des croyances. J’avance doucement par étape.

Je continue à effectuer des exercices d’écriture pour connaître mes valeurs et mes besoins du moment car la vie est un changement perpétuel et moi aussi.

 

Magalie

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés