Partez à la découverte des bains sonores

Corinne, alias @corinneduqn.yoga sur instagram, est professeure de yoga à Paris. Elle s’est notamment formée en Art du Son auprès de Clélia Félix. Elle propose des bains sonores en groupe et en individuel.

Dans cet article de blog, rédigé exclusivement pour Yogis on Roadtrip, Corinne nous fait découvrir le bain sonore, ses bienfaits yoga et les instruments utilisés pour cette pratique relaxante. 

Bain sonore

Bain sonore, c'est quoi ?

La pratique du bain sonore, une expérience exploratoire du corps et de l’esprit où on se laisse porter par les vibrations sonores des instruments de musique, se développe de plus en plus en France. Quels sont les bénéfices de ce soin par les sons ? 

Les bains sonores sont pratiqués depuis des millénaires dans la région de l’Himalaya (Népal, Tibet, Bhoutan,...) notamment à l’aide de bols tibétains : la guérison par le son, la sonothérapie, n’est donc pas une pratique nouvelle et a toujours été reconnue. 

Bol tibétain : le pouvoir du son 

Les bains sonores sont reconnus pour faciliter l’état méditatif : ils entraînent naturellement le lâcher prise et transportent les participants dans un état de relaxation intense. Ceci est dû aux vibrations sonores produits par les bols tibétains qui créent une sorte de massage intérieur doux et profond. Ces vagues sonores se répandent dans le corps, et apportent un effet bénéfique à toutes les cellules du corps. Le son agit sur toutes les dimensions du corps, des plus denses (os) aux plus subtiles (mémoires héréditaires,...). Il apporte donc un équilibre, une profonde relaxation au corps mais aussi à l’esprit.

Plusieurs études ont démontré les bienfaits des bains sonores, notamment pour lutter contre les pathologies liées au stress chronique. La sonothérapie est donc intéressante pour calmer le système nerveux, améliorer la qualité du sommeil ou libérer les tensions de tous types. C’est pourquoi, elle est parfois employée en milieu hospitalier pour apaiser et même guérir les douleurs et les souffrances des personnes hospitalisées ou en fin de vie.

Relaxation bol tibétain

Musique bol tibétain et méditation

Les bains sonores induisent des états modifiés de conscience. Un état modifié de conscience désigne tout état mental différent de l’état d’éveil ordinaire. Les sons des vibrations créées par les instruments comme les bols tibétains, le gong, provoquent un ralentissement des ondes cérébrales et font entrer le cerveau en ondes alpha et thêta (fréquence du cerveau en méditation et en hypnose). On quitte l’activité ordinaire, d’environ 20 Hz, pour descendre vers 8 à 10 Hz, premiers stades méditatifs. Les ondes alpha et thêta permettent à l’organisme de récupérer plus vite et plus profondément, d’où les vertus thérapeutiques du son.

Ondes bêta : 14 Hz et plus, celles des activités courantes.

Ondes alpha : de 8 à 13 Hz, celles de la relaxation légère et de l’éveil calme.

Ondes thêta : de 4 à 7 Hz, celles de la relaxation profonde, en plein éveil atteintes notamment par les pratiquants expérimentés.

Ondes delta : de 0,5 à 3 Hz, celles du sommeil profond, sans rêves.

Du fait de la puissance des bains sonores certaines précautions sont à prendre (en cas de grossesse, de problèmes cardiaques, d’infections ORL,...) et il existe des contre-indications (en cas de troubles psychiatriques, d’épilepsie ou pour les personnes portant un pacemaker). 

Bain sonore : quels sont les instruments utilisés ?

Il faut noter, tout d’abord, que tout est son : la respiration, les fredonnements, la voix, … Il est donc tout à fait possible que ce type de sons soit employé lors d’un bain sonore en plus des instruments. Parmi les instruments les plus connus, il y a les bols tibétains, les bols en cristal et les gongs

Les bols tibétains ont une origine incertaine : ils auraient été introduits au Tibet par des nomades mongols pour leurs rituels chamaniques il y a 4 000 ans. Les bols tibétains étaient traditionnellement faits d’un alliage de sept métaux dans des proportions précises et déterminées. Il existe de nombreuses tailles, allant de quelques centimètres à un mètre de diamètre. Les bols tibétains chantants plus petits produisent des sons plus délicats, tandis que les plus grands produisent des sons plus profonds. 

Les bols tibétains, comme on les connaît aujourd’hui, sont beaucoup plus récents : ils sont apparus en France en tant que creuset de laboratoire. C’est à la fin du XXe siècle qu’ils ont été détournés de leur fonction première pour devenir des instruments. Ils sont fabriqués en silicium selon un procédé industriel et proviennent pour la plupart de Chine. Comme pour les bols tibétains, il existe différentes tailles. Les bols en cristal peuvent être transparents, blancs ou colorés. 

Les gongs sont des instruments très anciens (vers 2000 avant JC) qu’on retrouve dans de nombreuses cultures. Très puissants, ils proposent une large gamme de fréquences (plus ils sont gros, plus la gamme est large). Ils sont fabriqués à partir de cuivre et d’étain.

D’autres instruments peuvent être utilisés comme les carillons, les diapasons, les tambours, les tubalophones, ...

Bol tibétain méditation Bain sonore, méditation et relaxation intense

Un bain sonore peut être reçu individuellement ou en groupe, dans une position confortable, de préférence allongée. Lors d’un soin individuel, le praticien peut poser un ou plusieurs bols sur le corps de la personne ou placer les bols devant une zone du corps. Lors d’un bain sonore collectif, le praticien peut se déplacer parmi les participants ou rester au même endroit durant la totalité de l’expérience. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a autant de pratiques de bains sonores que de personnes qui en donnent. Un bain sonore est vraiment propre à la personne qui va le prodiguer, de par son énergie ou sa créativité. Certains ne vont utiliser que le bol tibétain chantant, d’autres que le bol cristal, d’autres vont utiliser tous types d’instruments. Une grande diversité de choix s’offre à nous, pour notre plus grand plaisir !

 

En savoir plus : 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Découvre les petits favoris