✈ LIVRAISON GRATUITE ET RAPIDE EN FRANCE ✈

+33 (0)7 83 48 40 63

Portraits de créateurs

Découvre les portraits de créateurs français qui créent des articles originaux et uniques pour Yogis on Roadtrip.

 

créatrice française produit fait main

 

Peux-tu te présenter en quelques lignes ? Je m'appelle Marlène, j'ai 29 ans et je suis décoratrice d'intérieur de métier.

Quelles sont les créations que tu fais, à la main ? Je réalise des créations en macramé, avec mes petites mains, chez moi en France. 

macramés sur bois flottés faits main

Comment as-tu découvert cet art ? Une amie à moi a partagé une réalisation qu'elle était entrain de faire, c'était un abat jour pour une lampe à poser. Je ne connaissais absolument pas le macramé mais j'ai adoré ! Ca a été le coup de coeur !

Qu’est-ce qui t’a inspirée à réaliser tes propres créations ? Comment as-tu appris ? Je venais d'emménager dans ma nouvelle maison et cherchais des décorations murales. Comme je n'avais que très peu de moyens et que je suis manuelle, j'ai donc fait appel à mon mentor : internet ! J'ai appris à faire des macramés en regardant des tutoriels.

Quelle a été ta première création ? Ma première création était une tenture murale d'environ 60cm de largeur et de 80cm de long, faite avec de la corde acheté en grande surface. Je savais que la corde en coton était la mieux adaptée mais je n'avais aucune idée du diamètre qu'il fallait, ni même la quantité de corde nécessaire... Les noeuds n'étaient pas réguliers, pas serrés, la pièce n'avait aucune structure, aucune tenue... mais c'était mon premier bébé et j'en étais fière.

Depuis combien de temps réalises-tu tes créations ? Ma première création à été faite en Novembre 2017. J'en ai fait quelques unes par la suite pour famille et amis. Puis avec le temps, j'ai commencé à en vendre de plus en plus jusqu'à en faire mon activité principale.

Qu’est-ce qui te rend heureuse ? Créer l'article et l'envoyer aux personnes qui me font confiance pour embellir leur intérieur est un réel plaisir. Leurs gentils petits retours me font chaud au coeur également.

Il faut savoir que je souffre de troubles anxieux sévères. À cause de ça, je ne pouvais plus exercer mon métier de décoratrice d'intérieur car je ne pouvais plus sortir de mon domicile. Il fallait que je trouve de quoi occuper mes journées et je me suis découvert une réelle passion pour la création artisanale. Cette passion m'aide énormément à me défaire de ces troubles anxieux : aller chercher le bois en forêt, poster les commandes, aller acheter le matériel nécessaire en magasin car on ne peut pas toujours se fier à internet, rencontrer de nouvelles personnes, etc...

Quel est le meilleur moment de ta journée ? Le matin quand je me lève, je me rends compte que mon travail est tout sauf une contrainte et que je vais le faire avec le plus grand des plaisirs.

Peux-tu nous raconter une anecdote rigolote ? Avant de faire appel à une société française pour les bois flottés de mes tentures murales, j'allais chercher des branches dans la petite forêt près de chez moi. Je passais donc devant les habitations avec ma scie et mes gants pour couper les plus grandes (déjà tombées au sol évidemment)... bizarrement personne ne m'a jamais posé de question ni appeler la gendarmerie... mais j'ai eu le droit à des regards pas très sereins.

Si tu pouvais emmener seulement 5 choses en voyage, qu’est-ce que ce serait ? De la corde, mes ciseaux, mon mètre, mon appareil photo et est-ce que mon chat peut être considérer comme un objet ? Exceptionnellement ?

 

sac de sport pour yoga

 

Peux-tu te présenter en quelques lignes ? Je m'appelle Elina, j’ai 43 ans et je suis d’origine Grecque. Je vis en France depuis 5 ans avec mon compagnon Cristian et ma chienne Freeda (de Freedom). Je suis diplômée en histoire de l’art, de l’université de Essex en Angleterre.

Quelles sont les créations que tu fais, à la main ? Je crée des sacs de yoga pour transporter les tapis de yoga avec soin et style.

Sacs de sport pour yoga

Comment as-tu découvert cet art ? J’ai toujours voulu faire quelque chose de manuel, de créatif. Ma grand-mère et ma mère ne l’étaient pas, je n’avais pas beaucoup d’expérience mais je faisais beaucoup de recherches. Un jour, je suis tombée sur un livre de Julia Cameron "Libérez votre créativité". C’était un genre de séminaire de 12 semaines et je l'ai suivi toute seule à la maison. Il m'a aidé à découvrir mon amour pour les tissus, les textures, couleur, designs et surtout leur magie !

Depuis 2005, je n’ai pas arrêté d'apprendre cet art. Il y a eu beaucoup d’aiguilles cassées et de tissus déchirés. Heureusement j’ai progressé mais je garde toujours la même passion et le même amour pour la couture. 

Qu’est-ce qui t’a inspirée à réaliser tes propres créations ? Comment as-tu appris ? Lorsque je suis arrivée en France, je ne parlais pas Français. J’avais envie de découvrir ce beau pays et cette merveilleuse (mais aussi difficile) langue.

Je me suis rapidement inscrite à un cours de yoga et j'ai fabriqué un sac pour mon tapis. Mon prof de yoga, Philippe, m'a encouragé à créer quelques sacs pour yoga afin de les vendre dans son studio. Je n’avais même pas encore une machine à coudre, elle était restée en Grèce ahaha !

Heureusement, les miracles existent toujours et une copine m'a prêté sa machine à coudre.

Quelle a été ta première création ? Des bracelets avec des rubans, du satin, du velours et des perles. A l'époque je cousais a la main, même les boutonnières!

Depuis combien de temps réalises-tu tes créations ? J’ai commencé la couture en 2005 et j’ai commencé à créer les sacs pour le yoga en 2015.

Qu’est-ce qui te rend heureuse ? Un vide grenier avec plein des tissus a récupérer, un magasin vend des tissus des quatre coins du globe, voyager sans savoir quel resto est le meilleur, me balader avec ma chienne, partir à l’aventure

Quel est le meilleur moment de ta journée ? Le matin, quand je m’assois devant ma machine à coudre. Cela m’apporte un réel bien-être

Peux-tu nous raconter une anecdote rigolote ? Oui ! J’habitais en France depuis seulement deux semaines. Je voulais me rendre a la mairie du village où habite mon compagnon, pour me renseigner. Je suis allée en centre-ville toute seule. Je regardais partout : il y avait une école, un hôtel de ville pour dormir, une boulangerie mais je ne trouvais pas la mairie. Le soir, j’en ai parlé avec mon compagnon qui m’assure que la mairie se trouve au centre de la grande place.

Le lendemain j’y retourne et j’ai mis beaucoup de temps à comprendre que l’hôtel de ville n’était pas un hôtel pour dormir, mais bien la mairie…

Si tu pouvais emmener seulement 5 choses en voyage, qu’est-ce que ce serait ? Un maillot de bain, des chaussures de marche, mon tapis de yoga, un livre.... et mon portable!

 

se mettre au zéro déchet

 

Peux-tu te présenter en quelques lignes ? Je m’appelle Cécile, j’ai 44 ans et je suis maman d’une tribu de 5 enfants. Je suis passionnée depuis longtemps par l’écologie et la nature. J’essaie à mon niveau de participer à sa protection et de transmettre ces valeurs importantes à mes enfants.

Quelles sont les créations que tu fais, à la main ? Je crée des articles en coton bio accès sur le zéro déchet tel que des lingettes lavables et serviettes hygiéniques lavables.

se mettre au zero dechet

Comment as-tu découvert cet art ? J’ai découvert la couture lors de mon enfance auprès de ma grand-mère, ma mère et ma tante.

Qu’est-ce qui t’a inspirée à réaliser tes propres créations ? Comment as-tu appris ? Lors de la naissance de mon dernier fils et de mon congé parental, je me suis remise plus intensément à la couture. J’avais déjà des notions de couture et je me suis donc formé sur les diverses techniques que je ne maitrisais pas autant que je le voulais trop afin de me perfectionner.

Quelle a été ta première création ? Un grand bavoir pour mon fils afin qu’il mange proprement. J’ai choisi de le faire en coton bio car j’ai toujours sensible à l’écologie et au bien-être de mes enfants. 

Depuis combien de temps réalises-tu tes créations ? Cela fait longtemps ! Au début je cousais des accessoires de décoration seulement pour les besoins. Il y a 3 ans, j’ai décidé d‘en faire mon métier.

Qu’est-ce qui te rend heureuse ? Avoir une idée qui germe dans ma tête, pouvoir la mettre sur papier avant de finaliser le choix des tissus et le patron. Et une fois que la création est faite et disponible, recevoir les commentaires de mes clients qui me font part de leur satisfaction. C’est dans ces moments-là que je me sens bien et à ma place. 

Quel est le meilleur moment de ta journée ? J’aime  le calme du matin quand les enfants sont endormis. C’est un moment que je prends pour moi, pour penser à ma journée. Je peux partir en ballade près de la maison avec mes chiennes pour voir le jour se lever. C’est un moment de sérénité et de partage avec mes animaux que j’apprécie beaucoup.

Peux-tu nous raconter une anecdote rigolote ? J’étais en train de coudre à l’atelier et mon fils de 5 ans me lance fièrement : « Maman, toi tu es couturieuse » J’ai beaucoup apprécié ce mélange de mots qui correspond tout à fait à ma personnalité.

Si tu pouvais emmener seulement 5 choses en voyage, qu’est-ce que ce serait ? Un sac en tissu, des jumelles, un carnet de notes, un appareil photo et un livre.

 

créatrice française produit fait main

Peux-tu te présenter en quelques lignes ? Je m’appelle Cécile et je touche à tout textile de mère en fille depuis au moins 4 générations. On peut dire que je suis tombée dans la marmite créative toute petite. J’étais entourée et initiée par des grands-mères couturières et « sérial-crocheteuses », des peintres et différents artistes familiaux ont baigné mon enfance. 

Quelles sont les créations que tu fais, à la main ? Je conçois et réalise toutes mes créations à la main, aussi avec l'aide de ma machine à coudre mais surtout avec patience et l'amour du travail bien fait. Je réalise des article essentiels pour un voyage : une pochette range bijoux, une pochette lingerie, un masque de repos et des kits voyage.

Produit fait main france

Voir les créations de Cécile

Qu’est-ce qui t’a inspirée à réaliser tes propres créations ? Comment as-tu appris ? Voyant ma famille réaliser leurs propres créations, c’était une évidence pour moi de faire de même. J'ai appris la couture en famille puis, ma mère ayant rêvé de faire une carrière artistique, elle m'a laissée suivre une formation de styliste-modéliste de mode.

Quelle a été ta première création ? Ma première création était une robe longue blanche au crochet pour ma poupée Barbie. Je dois toujours l'avoir dans un carton avec toute une garde-robe miniature... Depuis je n'ai pas arrêté d'imaginer et de créer !  

Qu’est-ce qui t’inspire aujourd’hui ? Mes premières inspiratrices et testeuses sont mes filles : je me suis mise à mon compte après leur naissance. J'ai naturellement commencé par leur coudre des vêtements,  déguisements, des jouets et des accessoires.

Puis mon activité a grandi avec elles et je suis passé à des créations plus adultes. 

Qu’est-ce qui te rend heureuse ? Ce qui me rend heureuse c'est le retour de mes clientes : lorsque j'ai su cerner leurs besoins et lorsqu’elles me disent que c'est exactement ce dont elles rêvaient ! J'ai atteint mon but et réalisé ma mission....

Quel est le meilleur moment de ta journée ? Il peut y avoir plusieurs meilleurs moments dans ma journée : un mot de remerciement, la fin de la réalisation d'un projet ou juste la réception d'un colis de nouveaux tissus ! 

Peux-tu nous raconter une anecdote rigolote ? Il y a une anecdote amusante qui m'a inspiré l'expression « serial-crocheteuse ». Un jour j'allais chez mon père, il m'a sorti 3 grands cartons de son grenier en me disant que c'était l'héritage de ma grand-mère.  À l'intérieur il y avait des dizaines de boîtes en carton DMC vintage, certaines dataient début 1971. J’y ai également trouvé des dizaines de boîtes contenant des pelotes de coton blanc. J'ai hérité d'une bonne centaine de pelotes de coton blanc ainsi que des dessus-de-lit aux crochets inachevés.

C'était il y a au moins 15 ans. J’ai donné de nombreuses pelotes de coton blanc, j’en ai crocheté, j’en ai teint et j’en ai encore… 

Si tu pouvais emmener seulement 5 choses en voyage, qu’est-ce que ce serait ? J’emmène toujours du matériel créatif en voyage : d'abord mon carnet de notes et ses crayons, j'ai toujours quelque chose à noter ou à dessiner, l'inspiration est partout ! J’emmènerais aussi de quoi crocheter ou tricoter, un appareil photo, un bon livre sur l'Égypte et enfin un grand sac que j'aurais conçu avec de nombreuses poches pour ranger tout ça et les petits souvenirs que je ne peux m'empêcher de ramener (bois flotté, cailloux, coquillages...)

 

Créateur français éthique

Peux-tu te présenter en quelques lignes ? : Bonjour, je m’appelle Élise, j’ai 44 ans. Je suis indépendante, curieuse et une éternelle voyageuse!

Quelles sont les créations que tu fais ? J’ai créé une collection de Malas en pierres semi-précieuses et argent 925. Je crée aussi des designs de tapis de yoga en collaboration avec l’illustratrice Laurie de Brondeau. Ces tapis de yoga sont ensuite créés au Portugal, de façon éthique. Ils sont tous écologiques et respectueux de l'environnement.

Je m’inspire beaucoup de la nature qui a une place primordiale dans ma vie.

 

Tapis de yoga éthique et mala fait main

Voir les créations d'Elise : tapis de yoga et bijoux malas

Comment as-tu découvert ce goût de la création ? C’est lors d’un voyage au Sri Lanka en 2002 que j’ai découvert les mâlâs et leur signification ainsi que l’histoire de Bouddha. Ce périple à travers ce magnifique pays fut une réelle révélation pour moi. Les créations des malas étaient le début d’une belle histoire.

Qu’est-ce qui t’inspires le plus ? Je m’inspire principalement de la nature et de l’univers du yoga que je pratique tpus les jours depuis quelques années. 

Quelle étaient tes premières créations ? Mes premières créations étaient des bracelets en pierres semi-précieuses et des accessoires de voyage ( étuis à passeport, pochettes…)

Depuis combien de temps réalises-tu tes créations ? Cela fait maintenant 4 ans que je crée des bijoux mais le temps me manque pour agrandir ma collection. Alors je travaille en collaboration avec de merveilleuses créatrices. Et puis étant yogi, c’est l’union et le partage que je privilégie aujourd’hui. 

Qu’est-ce qui te rend heureuse ? Ce qui me rend heureuse c’est tout simplement la vie. Je m’émerveille de petites choses au quotidien. Ma fille m’apporte la plus grande joie.

Je ne passe pas une journée sans écouter de la musique, faire du yoga, lire, apprendre et partager.

Je suis une éternelle voyageuse, indépendante avec l’esprit toujours en liberté. 

Quel est le meilleur moment de ta journée ? Le meilleur moment de ma journée est sans conteste le matin. J’aime voir le jour se levé, sentir cette douceur si particulière de la lumière qui prend sa place dans ma vie. 

Peux-tu nous raconter une anecdote rigolote ? La dernière anecdote rigolote qui me vient à l’esprit: Avec ma fille, on se dit tous les jours qu’on s’aime en anglais. Aimant la musique et la poésie: je lui répète souvent : « I love you to the moon and back, forever and ever »…Un soir, avant de dormir elle me dit: Love you…Ayant compris « l’avion » je lui dis pourquoi l’avion? quel avion? Et une fois avoir compris que mes oreilles m’avaient joué un tour (ou mon esprit voyageur…) on s’est mise à éclater de rire pendant un long moment à en pleurer ! Quel bonheur !

Si tu pouvais emmener seulement 5 choses en voyage, qu’est-ce que ce serait ? Lors de mes voyages, j’emmène mon tapis de yoga, un mala (toujours), de la musique (indispensable pour moi), de la lecture et mon smartphone.

 

Les autres portraits seront en ligne bientôt