Le yoga pour tous : parlons de yoga inclusif

Le yoga pour tous, une utopie ? Absolument pas, au contraire. Tout le monde peut faire du yoga. Mais qu’entend-on par le Yoga ? 

Si comme beaucoup, vous pensez devoir être une jeune femme, mince et souple (trop souvent l’image véhiculée), vous devez certainement penser que le yoga, ce n’est pas pour vous… Et bien je vous le dis ici, vous vous trompez ! 

yoga pour tous

Les idées reçues et le yoga pour tous

Les idées reçues sur le yoga sont encore nombreuses et injustifiées : voici celles que j’entends le plus souvent :

  • “Je suis pas assez souple pour faire du yoga”
  • “Le yoga, c’est trop lent”
  • “Le yoga, c’est un truc de nana”
  • “Le yoga, c’est une religion”
  • “Le yoga, ça ne muscle pas”

J’ai moi-même dans mon entourage de nombreux exemples. C’est justement pour cela que j’ai entrepris une formation de professeur de yoga : pour pouvoir enseigner à des personnes qui ne croient toujours pas que le yoga est fait pour eux, pour démontrer à celles et ceux qui n’osent toujours pas faire le premier pas qu’ils ont tort et pour inciter et inviter celles et ceux qui n’ont pas encore découvert le yoga à prendre très vite un cours d’essai.

Mais qu’est-ce que le yoga ?

Le yoga que nous connaissons, c’est-à-dire l'enchaînement de postures (les Asanas), n’est dans sa définition traditionnelle que la troisième branche du Yoga. Le Yoga c’est donc pas que cela.

Dans le sens étymologique, Yoga signifie union, l’union de l’esprit et du corps. Alors non, le yoga n’est pas que l'enchaînement de postures.

Vouloir prendre du temps pour soi, c’est du yoga.

Dérouler son tapis et faire des choses simples, c’est du yoga.

Garder le contrôle sur notre corps et notre souffle, c’est du yoga.

Si vous respirez, c’est du yoga…

La liste est infinie !

Le yoga pour tous, vraiment ?

Combien de gens ai-je rencontré qui ne se sentaient pas légitimes pour pratiquer le yoga ? Avez-vous eu vous-même cette expérience ? Je trouve cela tellement désolant car le yoga apporte tellement.

Je yoga c’est pour tout le monde ! Pour les enfants, pour les adultes, pour les séniors, pour les sportifs ou non-sportifs, pour les femmes (enceintes ou non) et les hommes, pour les souples et les plus raides, pour les stressés et les plus calmes, pour tous !

Le yoga pour tous : oui, vraiment 

  • Pour les enfants : la pratique du yoga permet la prise de conscience de son corps. Elle apporte de nombreux bienfaits chez les enfants dès le plus jeune âge. En plus du développement de la souplesse, de l’équilibre et de la force, le yoga pour enfant apprend aux enfants à se concentrer, à avoir confiance en eux et à mieux se connaître (ça marche autant pour les enfants avec un trop plein d’énergie que pour ceux qui sont plus réservés).
  • Pour les adultes : en plus des bienfaits reconnus sur le corps physique (dos, muscle, système nerveux, articulations…), le yoga permet de nous reconnecter avec notre moi profond et nous sentir en paix intérieure, de canaliser l’énergie, d’éliminer les tensions physiques et psychiques, de contrôler le stress, de prendre ou reprendre conscience de son corps, d’apprendre à lâcher prise.
  • Pour les séniors : le yoga permet d’entretenir la souplesse, la tonicité et l’équilibre, tout en diminuant le stress et l’angoisse. Le yoga pour les seniors soulage certaines douleurs chroniques (notamment le mal de dos), il renforce les articulations et le squelette et atténue l’ostéoporose, il stimule le cerveau.

Bien sûr, pour les personnes ayant des problèmes de santé, il est préférable de consulter son médecin avant toute pratique.

Il existe différentes sortes de yoga, de façon à ce que chacun.e puisse trouver celui qui lui convient. Certains requièrent de la force, de l’équilibre et de la souplesse (tels que le Warrior Yoga, le Vinyasa, le Power yoga), d’autres de la rigueur (l’Ashtanga), d’autres au contraire sont plus doux mais pas moins efficace (le Yin, le yoga restauratif).

Certains sont plus classiques (Hatha Yoga), d’autres plus contemporains (Jivamukti), et certains même adaptés à un public très spécifique (yoga pré et post-natal, yoga des hormones).

Le yoga pour tous : encore besoin d’être convaincu.e ?

Pas besoin de tenter des postures avancées, pas besoin de prendre le risque de se blesser.

Rappelez-vous qu’on ne cherche pas la perfection. Un.e pratiquant.e n’a pas besoin d’aller dans les expressions complètes des postures pour se considérer comme un.e vrai.e pratiquant.e.

Ce n’est pas vous qui devez vous adapter aux postures, ce sont les postures qui s’adapteront à vous, à votre forme du moment, à vos besoins. Il existe de nombreuses variations possibles à une posture que votre professeur vous indiquera pendant le cours. 

Le yoga reste accessible à toutes et tous, sans exception.

Le yoga n’est pas un sport (il n’y a aucune compétition ni avec les autres, ni avec soi) mais une philosophie de vie que vous emmènerez très vite en dehors de votre tapis. 

Ne vous comparez pas aux autres, au pire, inspirez-vous en !

La pratique du yoga est un moment de refuge, pour se poser, se recentrer, faire le calme en soi pour pouvoir l’exporter en dehors du tapis.

Et rappelez-vous qu’il n’est jamais trop tard pour bouger, marcher, s’étirer, se muscler et faire du yoga. 

Alors, vous ai-je convaincu ? 

Allez-vous pousser prochainement la porte d’un studio ou d’une association où vous pourrez tester et j’en suis sûre, tomber littéralement amoureux.se du yoga ? Je l’espère vivement !


Article rédigé par Chrystelle de GinkYoga (@ginkyoga sur instagram)

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés