Yoga pour enfant : tout ce qu'il faut savoir

Yoga enfant

Le manque d’activité physique et la sédentarité sont en augmentation, et l’agence sanitaire donnait le signal d’alerte fin 2020 sur ce problème qui touche tout le monde, notamment les jeunes et les enfants. Les confinements, les fermetures des clubs de sports et associations sportives en 2021 n’ont rien arrangé, et le constat en 2022 est que 95 % de la population en France manque d’activité physique et reste assise trop longtemps.

L’agence sanitaire incite tout le monde à augmenter son niveau d’activité physique, le travail musculaire ou assouplissements.  

43,2 % des enfants de 6 à 10 ans ont diminué leur niveau d’activité physique pendant le confinement selon une étude de l’ONAPS  (Observatoire National de l’Activité Physique et de la Sédentarité). 

Les risques pour la santé physique et mentale s’accroissent avec ce manque d’activité et le yoga pour enfant est une option aux nombreux bienfaits, tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel. 

La pratique du yoga pour enfant est tout à fait adaptée, même pour les tout-petits, pour leur permettre de découvrir une nouvelle activité selon leur rythme et leurs capacités.

Yoga pour enfant : c’est quoi ?

La pratique du yoga pour adulte englobe différentes pratiques d’exercices corporels, de respirations, de relaxation, de méditation, voire même de récitation de mantras.

Il existe de nombreux styles de yoga, plus ou moins dynamiques, plus ou moins méditatifs. Ces styles permettent de travailler spécifiquement la respiration, la souplesse, la tonicité, etc.

Le yoga pour enfant va se rapprocher du yoga pour adulte dans la pratique axée sur les postures, tout en étant beaucoup plus ludique, avec des positions qui permettent de découvrir son corps, et de s’imaginer des personnages ou des animaux.

Les postures (appelées asanas) et leurs noms vont se ressembler, la différence étant que pour des enfants, les alignements vont être moins stricts.

L’enfant pourra ainsi effectuer différentes postures pour tester son équilibre, sa motricité, sa coordination, sa respiration dans le but de découvrir ses propres capacités physiques.

Le but ne sera pas d’exécuter à la perfection des postures qui demandent de la force ou de la souplesse, mais juste de chercher à ressentir le mouvement, ou l’absence de mouvement (comme dans une posture comme l’arbre par exemple).

Rester immobile est aussi un défi pour les enfants. Et souvent, les faire rester dans une posture, sans bouger, en essayant de tendre un bras, une jambe est le plus difficile. 

Tout au long de la séance, les enfants sont encouragés à respirer, à se concentrer et à faire de leur mieux. L’ambiance d’un cours de yoga pour enfant est ludique, légère et dynamique car les enfants aiment bouger, essayer, se tromper et recommencer !

L’imaginaire des postures et des histoires prennent aussi tout leur sens avec la créativité sans limite des enfants, ils se mettent à inventer des postures et à essayer pleins de nouvelles positions. Cela leur permet également de prendre confiance en eux, de se voir capable là ou parfois un adulte peut avoir du mal ! Ramper, rouler, se mettre la tête en bas, tomber et se relever, tout cela les enfants sont très familiers. Là où un adulte a parfois des appréhensions, un enfant ne se pose pas la question s’il risque de se faire mal. Les enfants sont souvent très partants pour essayer des nouvelles postures de plus en plus complexes.

Yoga pour enfant : à quel âge peuvent-ils commencer ?

Pour un vrai cours de yoga, 3 ans est un bon âge. A la maison, si maman ou papa a envie d’essayer avec son enfant même plus petit, c’est possible. Plus l’enfant commence tôt et mieux c’est !

Une position comme le chien tête en bas est une bonne posture pour les tout-petits de 2 ans. Avant 3 ans, l’enfant aura du mal à rester pour un cours « formel » de 45 minutes ou 1h dans un studio de yoga, mais à la crèche ou à la maternelle, des petites sessions de 10-20 minutes peuvent être organisées.

Les postures simples comme le papillon ou le chat peuvent être apprises très tôt. Sur Yoganimé.fr, vous trouverez une fiche des postures à télécharger pour faire du yoga avec les enfants.

posture du papillon
Figure 1 - Posture du papillon   
posture du chat
Figure 2 - Posture du chat

 

Le yoga pour enfant est un excellent moyen de leur permettre de découvrir leur corps et d’améliorer la coordination des bras et des jambes.

Déroulement d’une séance yoga enfant

La séance de yoga pour enfant se déroule pieds nus (ou en chaussettes), les enfants sont donc invités à rejoindre leur tapis, serviette ou place après s’être déchaussés.

Délimiter un espace pour que chaque enfant se sente bien est important. Pour plus de convivialité, on peut s'asseoir en cercle ou demi-cercle.

En début de séance, un petit moment de calme est le bienvenu, soit avec un exercice de concentration (par exemple écouter une musique, un bol chantant) ou bien de respiration. Ensuite, on peut les inviter à imiter les postures que l’adulte fait. L'enchaînement des postures est fonction de l’âge, de la capacité et de la pratique des enfants. Ils apprennent très vite, donc faire des variations autour d’une même posture permet d’offrir de la variété.

Pour une séance de yoga enfant clé en main, nous vous suggérons de commencer par des postures simples, ou de réaliser votre séance grâce à des outils conçus spécifiquement pour enseigner le yoga aux enfants.

La séance se termine généralement par un temps de relaxation, avec de la musique douce, ou bien d’initiation à la méditation guidée.

Yoga enfant : comment regagner le calme après la série de postures ?

Une séance de yoga où les enfants enchaînent les postures peut être assez tonifiante, les enfants s’amusent rigolent et libèrent de l’énergie. Il convient alors de ramener le calme avant la fin pour créer un sentiment d’apaisement.

Pour préparer les enfants à se calmer, il faut créer un sentiment rassurant, en éteignant les lumières par exemple, en parlant d’une voix plus douce, presque en chuchotant. Il faut réduire le niveau sonore, en limitant les déplacements des enfants, mais également celui de l’enseignant. Évitez également les distractions, telles que sortir de nouveaux objets, des friandises. Le mieux est d’essayer de faire coucher, ou à défaut de faire asseoir les enfants.

Un exercice lié à la respiration est approprié à ce moment. Les enfants peuvent mettre les mains sur le ventre et le gonfler comme un ballon.

Le temps de relaxation va varier selon l’âge et la pratique des enfants. 

Deux ou trois minutes suffiront pour des tout-petits (3 ans environ). Les enfants plus grands d’école primaire par exemple, pourront être amenés à faire des temps de calme plus long. Si la séance de postures a été énergique, ils accepteront volontiers de se relaxer ensuite.

Quels sont les bienfaits du yoga pour enfant ?

Au cours d’une séance de yoga pour enfant, ils apprennent à canaliser leur énergie. Il faut bouger certes, mais de façon maîtrisée pour pouvoir tenir une posture.

Avec des petites techniques et l’habitude, les enfants tiendront les postures de plus en plus longtemps, jusqu’à 5 ou 10 respirations.

Maîtriser leur corps et contrôler leurs mouvements est un véritable apprentissage.

La pratique posturale du yoga est étroitement liée aux émotions. Pour effectuer une posture telle que l’arbre (en équilibre sur un pied), il ne faut pas s’énerver, il faut se concentrer en respirant calmement. La respiration sera un peu difficile chez les tout-petits, mais les enfants de primaire y seront plus réceptifs.

posture de l'arbre

Figure 3 - Posture de l'arbre

Effectuer des postures plus complexes, ou même réussir des postures en persévérant, en se concentrant leur donnera confiance en eux. Les enfants bougeront mieux avec le temps, de manière moins incontrôlée, ils deviendront sûr d’eux.

Pour les enfants qui ont déjà une pratique sportive, comme le foot ou le tennis, le yoga pour enfant complètera parfaitement ses autres activités. Le travail de la souplesse et de la respiration sont souvent oubliés dans les autres disciplines. Pourtant, un corps plus souple permet d’éliminer les tensions et le stress, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte.

Un corps détendu permet une relaxation de l’esprit, de mieux dormir et de faciliter les échanges entre les personnes.

Sur le plan physique, les enfants pratiquant le yoga développent leur sangle abdominale et améliorent leur posture de manière générale.  Ils deviennent plus souples et acquièrent un meilleur équilibre en travaillant leurs chevilles et leurs muscles posturaux.

La perception de leur corps dans l’espace (appelée proprioception), la coordination et la motricité des enfants s’améliorent.

Le yoga ne requiert aucune aptitude sportive ou un lieu particulier. Il peut être pratiqué dans un salon, dans une chambre, dans le jardin… dès la maternelle !

Yoga pour enfant : une discipline en plein essor

Le yoga s’invite de plus en plus dans les écoles. Selon Émilie Trévert, journaliste pour Le Point, 270 000 élèves sont initiés chaque année à la pratique du yoga de la maternelle à l’université. 

Après une séance de yoga, les élèves se sentent plus calmes, plus apaisés et donc arrivent mieux à se concentrer en classe.

Où pratiquer le yoga pour enfant ?

De plus en plus de studios de yoga proposent des ateliers parent/enfant. Ces ateliers sont un bon moyen d’initier à la fois l’adulte et l’enfant à cette pratique. C’est un moment privilégié, qui permet également de créer du lien au sein de la famille.

Il existe également de plus en plus de cours spécifiques pour les enfants, voire même pour les ados, avec des studios de yoga qui proposent des cours pour les plus petits (moins de 10 ans) et pour les adolescents.

Les temps périscolaires (appelés TAP) organisés par les mairies proposent également de plus en plus des sessions de yoga. Les enfants du primaire ou de la maternelle peuvent ainsi bénéficier des cours de yoga à l’école.

Les professeurs des écoles sont également de plus en plus nombreux à inclure des petites sessions de 10/15 minutes pour permettre une pause dans le planning chargé des élèves.

Enfin, à la maison, les parents peuvent tout à fait initier leur propre enfant. N’oublions pas que les enfants reproduisent souvent les mêmes schémas et voir une maman ou un papa pratiquer peut inciter un enfant à l’imiter.

Yoga enfant : ce qu’il faut retenir

Le yoga pour enfant n’a que des bienfaits, aucun prérequis n’est nécessaire et aucune contre-indication. C’est un très bon moyen de retrouver une activité  à faire à tout âge et en famille.

Si cet article vous a plu, on vous recommande de lire celui-ci également :)

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés