SOLDES À PARTIR DU 1ER AVRIL ✈ LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE ✈

+33 (0)7 83 48 40 63

Comment enseigner le yoga ?

"Comment enseigner le yoga ?", article rédigé par Amalia  (alias @movelightyoga sur instagram), exclusivement pour Yogis on Roadtrip.

Amalia est une prof de yoga en France. Dans cet article, elle nous parle de son expérience de l'enseignement du yoga. Elle nous donne également des conseils et astuces afin d'être une bonne prof de yoga.

prof de yoga en france

 Comment enseigner le yoga ?

Etre professeur de yoga est l'un des plus beaux métiers du monde : apporter du bien-être aux gens, leur faire se rendre compte de tout ce dont ils sont capables, qu'ils ont à l'intérieur d'eux une force et une puissance qui ne demandent qu'à être révélées... Mais être professeur de yoga ne s'improvise pas.

Prof de yoga : un métier peu régulé

Avant toute chose, il faut savoir que le métier de professeur de yoga n'est pas encadré officiellement mais la 2ème règle éthique des Yamas étant « Satya » ou la « vérité » il me semble indispensable de suivre une formation de minimum 200 heures pour commencer à enseigner la pratique des asanas. Cette formation peut être faite en un mois intensif ou sur plusieurs mois, voire une année. Une fois qu'on passe l'examen final et qu'on obtient notre diplôme commence alors le vrai travail de remboursement de notre dette karmique qui consiste à transmettre à notre tour ce que nous avons appris.

Enseigner le yoga : les points clés

Mettre son ego de côté

L'une des clés de l'enseignement du yoga est de ne pas cesser de pratiquer pour soi. Car le yoga est une mise en abîme de notre vie, l'ego ne doit jamais prendre le dessus (c'est moins évident au quotidien dans les embouteillages que dans le cocon d'un cours d'une heure, mais la recherche de cet équilibre est un apprentissage constant). En tant que professeur il faut savoir garder son calme, ne pas se laisser emporter par les énergies de la salle et c'est ce calme qui va se faire questionner la personne en face. Et au final c'est ce questionnement qui fera avancer les élèves, dans leur pratique et dans leur quotidien !

Mettre les élèves à l'aise

Le rôle du professeur commence dès l'arrivée au studio. Une arrivée en amont, de façon à vérifier que la salle de pratique est propre, que l'ambiance est agréable et également pouvoir saluer chaque élève un à un avant qu'ils ne s'installent (si vous n'êtes pas resté bloqué dans les bouchons ducoup...). Prendre le temps de se poser sur son tapis, et les regarder chacun dans les yeux en les appelant par leur nom pour vérifier le présentiel. Leur sourire, leur faire sentir qu'ils sont vus, qu'ils sont dans un espace de sécurité. C'est également pour cette raison que les premières questions que je pose sont autour de leur bien-être général : « comment ça va ? », « est ce que quelqu'un a des blessures à me signaler ? » ou encore « est-ce que l'une d'entre vous est enceinte ? ». Cela me permet de leur proposer des variations si besoin pendant la pratique.

Préparer la classe et la séquence

Sachant que je construis mes cours en fonction des énergies de la Lune je commence toujours le moment en expliquant la période dans laquelle nous nous trouvons (pleine ou nouvelle lune, transitoire, mercure rétrograde etc) quelles sont les énergies ambiantes, ce qu'elles peuvent créer et nous faire ressentir et ce que nous allons travailler comme chakras pour les équilibrer. Je ne parle jamais de la pose vers laquelle nous allons voyager pour éviter que l'ego ou la peur n'entrent en action, avec des pensées telles que « je ne serais jamais capable de faire ça » ou encore « je veux tenter la pose de suite quand est-ce qu'on y arrive ? » Le moment doit être vécu au présent, sans attentes, juste en ressenti.

Commencer par une courte méditation

Commencer le cours par une courte méditation est mon essentiel. Se délester de ce qui occupe l'esprit, relâcher ses muscles, s'installer avec conscience sur ce tapis qui nous accueille et ressentir l'énergie de la Terre qui va nous porter.

enseigner le yoga sur le plage

Identifier les "gunas"

Pendant ce temps, je prends un moment pour identifier les gunas dans la salle. Tout ce qui se trouve dans la Nature est l'équilibre des trois gunas. Et ces trois éléments sont également représentés par les personnalités de chacun.

  • Rajas : impatience, hyperactivité, feu, force
  • Tamas : introversion, sérénité, lâcher prise
  • Sattva : équilibre, légèreté, joie

Il est impératif d'être attentif à ces trois forces qui se trouveront forcément face à nous, professeurs, afin de créer l'équilibre entre elles pour que l'une ne prenne pas le pas sur l'autre et ne chamboule l'avancée de la classe.

Ajuster les élèves

Il ne faut pas oublier que nous sommes, en tant que professeur, uniquement là pour guider les élèves à travers une pratique physique qui les emmène au-delà de cet aspect. C'est pour cette raison que lorsqu'il s'agit d'ajustements ils doivent se faire en douceur. C'est un exercice délicat, il ne suffit pas d'ajuster pour ajuster, il faut y mettre une intention. Commencer par indiquer une modification à la voix, une fois, deux fois et si à la troisième on ressent que l'élève ne se lie pas à nos paroles on peut se déplacer auprès de lui, l'aider à se reconnecter à son corps. Car chaque corps est différent et tous les corps ne s'ajustent pas de la même façon. C'est au professeur de détecter le corps qui peut ou qui ne peut pas être ajusté. Il ne faut jamais forcer un ajustement car il s'agit uniquement d'aider l'élève à ressentir son alignement différemment, à se connecter à son corps plus profondément. Il n'y a pas d'alignement parfait, il n'y a pas de pose parfaite, il n'y a que des corps parfaits tels qu'ils sont !

Une formation continue

Etre professeur de yoga est un métier très énergivore, non pas qu'au niveau physique mais au niveau émotionnel, énergétique. Il ne s'agit pas que de venir, « donner un cours » et repartir. Il y a beaucoup de travail en amont, pour continuellement se former, s'informer, pratiquer, notamment en participant en tant qu'élève à des ateliers, des masterclasses données par d'autres professeurs ou encore de se former à d'autres types de yoga pour enrichir ses connaissances. 

Conclusion

Quand je découvre les visages détendus, apaisés au sortir du savasana, c'est là mon plus beau cadeau, ma plus belle récompense.

Pour moi être prof de yoga, c'est transmettre. Il faut y mettre son cœur, son énergie, tout ce que l'on a. Il s'agit de trouver l'équilibre en soi pour donner sans se vider. Nous ne sommes que des guides, nous amenons les élèves à la rencontre du yoga. Qu'ils découvrent sa force, sa puissance et par là même, leur propre force et puissance. Qu'ils se rendent compte de l'importance de la respiration, de la beauté de la musique du souffle, de la capacité qu'ils ont à affronter les obstacles ou à profiter des petits bonheurs de la vie s'ils 'y connectent réellement. Qu'ils se rendent compte que le yoga est un cadeau, et qu'ils méritent de se l'offrir au quotidien. Les voir s'ouvrir, s'apaiser et évoluer est la plus belle des récompenses pour moi et je ne changerai de métier pour rien au monde.

 Cours de yoga sur la plage


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés