ON CONTINUE DE TE LIVRER À DOMICILE ✈ LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE ✈

+33 (0)7 83 48 40 63

Mon changement de vie : à la recherche du bonheur

"Mon changement de vie : à la recherche du bonheur", article rédigé par Magali alias @librescommelair sur instagram.

Magali avait une belle carrière, un bon salaire, une vie bien chargée. Mais au fur et à mesure des années, cela ne la rendait plus heureuse. Dans cet article, elle explique son cheminement jusqu'à sa décision finale : changer de vie radicalement et partir faire le tour du monde. Exclusivement pour Yogis on Roadtrip.

jeune femme dans un champs

Mon changement de vie : à la recherche du bonheur

« Je ne veux désormais que collectionner les moments de bonheur. » (Stendhal)

Il est bien loin le temps de nos parents et grands-parents, pour qui réussite et bonheur rimaient souvent avec une vie de famille bien cadrée, une carrière toute tracée, une belle maison, etc.

Mais notre génération a bel et bien changé. Depuis que cette idée de tout quitter me travaille, je ne cesse de croiser le chemin de personnes qui ont complètement bousculé leur vie. Avec, pour beaucoup, des changements radicaux d’orientation professionnelle. Pour vous donner quelques exemples, en quelques mois j’ai pu rencontrer : une avocate parisienne reconvertie en coach sportive sur la Côte d’Azur, une juriste qui a tout plaqué pour se former à l’Ayurvéda en Inde, une commerciale qui est partie avec son fiancé faire un road trip en van en Australie (il y a plus d’un an déjà), une hôtesse de l'air qui est devenue prof de yoga, sans compter les nombreuses personnes en reconversion professionnelle autour de moi.

Mais changer de vie est propre à chacun : cela peut effectivement concerner son métier, mais aussi changer de lieu de vie, faire un travail sur soi, parfois tout ça en même temps ! Le but reste cependant unique : trouver sa meilleure façon d’être heureux. Et si beaucoup de personnes se tournent aujourd’hui vers des reconversions, et que le développement personnel est autant d’actualité, c’est peut-être bien parce que beaucoup d’entre nous cherchent une vie plus épanouissante…

Changer ma vie pour suivre mes rêves

Je m’appelle Magali, j'ai 33 ans et je fais partie de ces gens. Je vous partage ici mon expérience et mon cheminement depuis quelques années déjà vers une autre vie… Je peux vous écrire cet article aujourd’hui car LA décision est (enfin) prise et va se concrétiser en fin d’année. Je quitte mon travail et part en 2021 pour un tour du monde.

Un tour du monde ?! Rien d’original me direz-vous… Mais aujourd’hui pourtant, je suis fière d’écrire ces lignes, car après plusieurs années de questionnement et de remises en question, j’assume enfin cette décision qui n’est pas si évidente à prendre. En effet, pour moi, ce long voyage n’est pas juste une « pause » mais réellement une transition. L’objectif n’est pas de reprendre mon job au retour mais bel et bien de démarrer une autre vie.

Quelques années de réflexion peuvent vous sembler longues. Mais avec du recul, je peux maintenant dire que chaque étape de ce long chemin a du sens. Chaque petite graine semée, chaque décision, chaque déception, chaque changement que j’ai pu amorcer, l’impatience et la frustration que j’ai souvent ressenties, et bien finalement tout devait se passer ainsi pour aller vers cette future nouvelle vie. Bien sûr, chaque expérience est différente. Certains plaquent tout du jour au lendemain, et j’ai envie de dire pourquoi pas. Si cela a du sens pour vous, alors pourquoi s’en priver ?

Pour ma part, le changement de vie rime avec liberté et a d’abord et surtout pris sens avec l’envie de changer de travail.

jeune femme qui voyage 

Mon parcours professionnel

Après dix années d’études scientifiques à Lyon puis Paris (les dernières années commençaient d’ailleurs déjà à me peser…), un remplacement dans les DOM-TOM (la révélation), je posais finalement mes valises à Nice et commençais à travailler.

J’avais quitté Paris et je pensais que faute d’être restée dans les îles, la vie sur la Côte d’Azur entre mer et montagne me comblerait. Je n’étais absolument pas malheureuse, bien au contraire : je vivais dans un cadre formidable, en couple et dans un joli appartement à deux pas de la mer et avec un jardin. Je gagnais bien ma vie, les semaines étaient plus que chargées mais j’avais au moins l’avantage d’avoir pas mal de vacances. Cela qui m’a permis de voyager et de découvrir de nombreux pays du monde ces dernières années. Oui mais voilà… Sans être malheureuse je n‘étais pas vraiment épanouie… Au début, je pensais aux voyages et à la chance que j’avais de pouvoir m’offrir ceci. On finit par se convaincre que la vie c’est ça, travailler plus pour se payer des belles choses et des voyages. Mais quand ce travail ne vous intéresse plus vraiment, est trop prenant et que vous avez peu de temps libre pour vous consacrer à vos passions, la frustration commence à s’installer. Avec elle arrivent des phases de déprime récurrentes et beaucoup de questionnements.

À chaque retour de vacances, je retournais au travail la boule au ventre et pensais déjà au prochain voyage. Et cette situation où je n’avais l’impression de vivre qu’à moitié a pourtant duré près de 5 ans…

« Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront surement » (Martin Luther King)

La remise en question de mon style de vie

Pas facile en effet de remettre en question toute une vie qu’on s’est construite, avec tout son confort, ses habitudes, et de casser ses croyances. Prendre conscience que nous sommes la seule personne à pouvoir changer ce qui ne nous convient pas est la première étape, mais pas la plus facile.

On se trouve toujours des excuses, on préfère se plaindre au lieu d’agir, reporter la faute sur des personnes et choses extérieures. J’avais l’impression que la vie réussissait aux autres et que moi je n’avançais pas, comme engluée dans un quotidien qui ne me correspondait plus. Ce sentiment était encore plus renforcé par les réseaux sociaux où je ne cessais de me comparer aux autres, d’envier la vie des gens, leurs super projets etc… #viveinstagram 😊

En réalité j’avais peur, peur du changement et peur de l’échec et finalement je m’en voulais de ne pas oser, de ne pas me lancer.

Une autre grande difficulté que j’ai pu rencontrer est la culpabilité. Oui, je m’en voulais de ressentir ça, car j’avais bien conscience d’avoir de la chance et une situation confortable. Alors, que demander de plus ? Voilà ce que j’entendais souvent de la part de mon entourage, beaucoup d’incompréhension et de jugement, et comme l’opinion des autres a toujours beaucoup trop compté pour moi, pas facile d’assumer tous mes états d’âme. Je me dévalorisais encore plus puisque je n’étais même pas capable de profiter de tout ce que j’avais.

Pourtant je voulais plus, ou en tout cas autre chose. À chacun de mes voyages, le retour se faisait de plus en plus difficile. Je ressentais un énorme décalage avec mes collègues et même certains de mes proches. Les voyages offrent tellement de nouvelles perspectives. Je suis sortie de ma zone de confort, j’ai découvert de nouvelles facettes de ma personnalité, et toutes ces expériences m’ont aidé à prendre énormément de recul sur mon quotidien. J’ai pu également rencontrer de magnifiques personnes et des voyageurs qui m’ont donné le goût de l’aventure.

Envie de partir, de tout quitter, j’ai failli le faire plus d’une fois et pourtant…je sentais au fond de moi que je ne serais peut-être pas plus heureuse au bout du monde… Mais une chose était désormais certaine : ma vraie vie n’est plus celle-ci…

« La liberté c’est un cadeau qu’on se fait à soi-même » Louis Gauthier

voyager pour se trouver 

Ma rencontre avec le yoga

J’ai traversé plusieurs phases de déprime, et le travail me pesait de plus en plus. Je me suis alors beaucoup penché sur le développement personnel et, pour m’apaiser un peu, j’ai repris le yoga.

Petit à petit, cette pratique a pris une place importante dans ma vie de tous le jours et je pratique quotidiennement. Elle m’a permis de me recentrer sur l’essentiel, de me redécouvrir, d’affiner mes envies, et de casser beaucoup de barrières qui m’empêchaient d’avancer dans cette volonté de changer de vie. Mais là encore, cela a pris du temps, et ce travail sur moi-même est loin d’être fini ! D’ailleurs il ne l’est jamais vraiment, et c’est en cela que j’aime beaucoup le yoga, au-delà de la pratique physique des postures.

Pour approfondir ma pratique personnelle et poursuivre le yoga pendant mon tour du monde, je me suis justement inscrite cette année à une formation pour devenir professeur, et j’avoue y avoir trouvé beaucoup plus qu’une simple pratique. Alors qui sait où le chemin du yoga va me mener…mais ça c’est une autre histoire 😉

Comme je le disais plus haut le plus dur est de casser les barrières. Nous avons tellement de croyances limitantes ancrées que nous sommes notre premier obstacle. On se dit que c’est impossible de faire quelque chose d’aussi « fou », que ce n’est pas la vraie vie, qu’on ne va pas y arriver… Pourtant, tout est entre nos mains. Mais patience, petit à petit les barrières tombent et le champ des possibles s’ouvre.

Pour ma part, quand j’ai enfin réalisé tout ce qui pouvait s’offrir à moi, j’ai enfin eu l’impression de respirer. Comme si l’immense poids que j’avais traîné tout ce temps avait disparu.

Aujourd’hui, je vois le bout du chemin, et surtout de nouvelles perspectives. Je me sens beaucoup plus alignée avec moi-même et je n’ai plus peur d’oser changer… 

prof de yoga

Mes conseils pour changer votre vie

« Pendant des années j’ai attendu que ma vie change. Mais maintenant je sais que c’était elle, qui attendait que moi je change. » Fabio Volo

Pour finir voici quelques conseils, peut-être cela vous aidera dans vos questionnements 😉 

  • Tout d’abord, ne pas se mettre la pression ! Oui vous pouvez faire votre valise et claquer la porte demain (je vous l’ai dit j’en suis capable^^), mais je pense qu’il faut tout de même garder un peu les pieds sur terre…
  • Soyez patients, amorcez les changements petit à petit et vous verrez que tout se mettra en place comme il se doit quand vous vous sentirez prêt à accomplir certaines choses
  • Libérez-vous des attentes des autres : c’est votre vie !
  • Croyez en vous et en vos projets : la base ! Personne ne peut y croire à votre place.
  • Prenez le temps de faire et découvrir des activités qui vous plaisent, de vous recentrer sur vous
  • Écoutez des podcasts, des témoignages de personnes qui ont osé. Pour ma part les podcasts « De vraies vies » m’ont beaucoup aidé car j’ai réalisé que beaucoup de personnes ressentaient la même chose que moi, et j’ai déculpabilisé un peu.
  • Lisez des livres de développement personnel (« Miracle Morning » de Hal Erold, « Les quatre accords toltèques » de Miguel Ruiz, « Le pouvoir du moment présent : Guide d’éveil spirituel » de Eckart Tolle, « Les 5 blessures qui empêchent d’être soi–même » de Lise Bourbeau, « L’alchimiste » de Paulo Coelho).
  • Testez ce petit exercice extrait du livre de Laurent Gounelle « L’homme qui voulait être heureux »: imaginez la vie (dans les limites du possible évidemment) qui vous rendrait heureux et réfléchissez à ce qui vous empêche aujourd’hui d’atteindre cet état. Listez et analysez objectivement ces obstacles (s’il y en a…), et réfléchissez aux solutions à mettre en œuvre pour les contourner.

Parfois il est cependant difficile de savoir ce qui nous rendrait vraiment heureux, alors commencez déjà par dresser une liste de ce que vous ne voulez plus dans votre vie. Mettez des actions en place, étape par étape. N’oubliez pas que tout est entre vos mains ! 

Merci d'avoir lu mon article et changement de vie ou pas, profitez de chaque instant, la vie est courte !

changement de vie


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés