Yoga Vinyasa c'est quoi ?

Difficile de définir le Yoga Vinyasa sans prendre un peu de recul sur la pratique du Yoga dans un premier temps. 

yoga vinyasa

Le Vinyasa Yoga, ça vient d’où ?

  1. Le Yoga 

À l’origine de la pratique physique du Yoga se trouve la recherche d’une posture assise permettant la pratique mentale du Yoga : de longs moments de méditation sans gène ni douleur. Cette idée née en Inde, aussi saugrenue puisse-t-elle nous paraître au premier abord, date tout de même de plus de 4 000 ans avant J.C.. Le Yoga vise ainsi le développement de la  concentration afin de nous rapprocher de notre véritable Nature, en opposition à l’état de distraction dans lequel nous vivons. L’ultime étape étant la maîtrise de l’esprit, la libération de tout attachement (et souffrance humaine) et l’atteinte de la paix intérieure : Samadhi. 

On en parle plus dans cet article : c'est quoi le yoga ?

Difficile de ne pas être surpris de la finalité qu’est celle de l’arrêt des mouvements et de l’esprit, alors qu’en Occident le yoga est justement perçu comme une mise en mouvement du corps…  notamment lorsqu’on s’inscrit à un cours de vinyasa. N’est-ce pas? 

  1. Le Raja Yoga 

C’est dans les fondements du Yoga que nous pourrons répondre à cette surprenante révélation. A l’origine du Yoga nous trouvons 4 grandes voies anciennes, toutes 4 enchevêtrées les unes dans les autres: 

- Le Karma Yoga —> le yoga de l’action du service désintéressé 

- Le bhakti Yoga —> le yoga de la dévotion et de l’adoration 

- Le Jñana Yoga —> le yoga de la connaissance de la recherche de la vérité 

- Le Raja Yoga —> le yoga royal, celui du pouvoir sur Soi, du contrôle des sens et du mental. Il  est traduit dans les Yoga Sutra de Patanjali et cette voie peut-être suivie au travers des  différents styles et méthodes de yoga aujourd’hui connus en Occident sous le nom de Hatha,  Iyengar… ou encore Vinyasa yoga. Tous sont à l’origine basés sur le chemin de "ashtanga", qui veut dire "constitué de 8 parties".  

Le Raja Yoga est donc la voie que nous suivons lorsque nous pratiquons le Yoga Vinyasa. Vous prendrez bien une dernière contextualisation? 

  1. Les 8 piliers du ashtanga Yoga 

Le Yoga vinyasa, issu du Raja ou Ashtanga Yoga, repose donc sur 8 piliers

  • 5 Yamas (normes éthiques permettant de la vie en harmonie avec les autres. Nous y retrouvons hyper très succinctement la non violence, la sincérité, le respect de la propriété, la modération et la non-convoitise 
  • 5 Nyamas (auto disciplines et hygiène intérieure. Nous y retrouvons hyper très succinctement  la purification du corps, le contentement, la persévérance, l’étude des textes sacrés et la contemplation)
  • Les asanas : La posture qui nous permet d’habiter notre corps; mais aussi celles qui nous y préparent. C’est le moyen de préparer son corps à la pratique respiratoire et méditative. Un asana est une posture stable et confortable, physiquement et psychologiquement.  

C’est principalement aux Asanas que le yoga occidental est associé. Mais vous savez maintenant qu’il n’en est pas l’unique fondement… 

  • Pranayamas : La maîtrise du souffle, et de fait le contrôle de l’énergie vitale
  • Pratyahara : Le contrôle et l'économie des sens 
  • Dharana : Ła concentration 
  • Dhyana : L’état méditatif 
  • Samadhi : L’état libératoire et de paix intérieure 

Vous l’aurez compris, la pratique du Yoga et notamment du Yoga Vinyasa n’est pas qu’une pratique "pansement" indiquée en cas de douleurs physiques, de surcharge mentale ou pondérale ou encore d’état de stress entre deux réunions. Mais plutôt un merveilleux outil de transformation personnelle. Et je ne peux que vous inviter à aller creuser autour de ces piliers en dehors des pratiques de Yoga proposées en studio ;)  

Mais revenons-en à nos moutons : et la pratique du Yoga Vinyasa dans tout ça? 

Pourquoi pratiquer le Yoga Vinyasa ?  

Il existe de multiples raisons de pratique le Yoga Vinyasa. Peu importe celle qui vous y amène, le principal est que vous preniez ce temps pour vous sur le tapis. Dépense physique, connexion avec son corps,  allègement de l’esprit, besoin de s’assouplir, de se renforcer, envie de se mettre la tête à l’envers… toutes sont bonnes à prendre. 

Comme les autres types de Yoga, un cours de Yoga Vinyasa possède de multiples vertus (détaillées dans cet article) et permet notamment de se reconnecter à soi, et de trouver la légèreté du corps et de l’esprit. Ceci au travers des asanas mais aussi des pratiques de respiration (pranayama) et de méditation. 

Le Vinyasa Yoga travaille corps et esprit, stimule le système nerveux sympathique et parasympathique (plus ou moins de l’un ou de l’autre en fonction des professeurs et du cours). 

Force, souplesse et équilibre vous permettront d’harmoniser vos relations avec vous-même et avec les autres. 

En somme, la pratique du Yoga Vinyasa, ou une quête vers l’apaisement et l’éveil de Soi aux bienfaits multiples. 

Le Yoga Vinyasa, c’est quoi ?

Le Yoga Vinyasa (ou hatha flow sous une forme plus douce) est une pratique d’asanas (de  postures) dite “dynamique" et a la particularité d’être demandeur physiquement et mentalement : les postures s’enchaînent avec fluidité et en accord avec la respiration. Il permet grâce au mouvement de travailler force, souplesse et équilibre tant du corps que de l'esprit. Une pratique de méditation en mouvement en somme. 

Au travers d’une large amplitude d’audace et de vitesse, le Yoga Vinyasa peut s’adapter à tous les corps et énergies. Inspiré des pratiques du Hatha yoga et du Ashtanga Yoga, le Yoga Vinyasa offre aux pratiquants et professeurs une grande liberté et créativité dans la préparation des cours (aussi appelés "flows"). Vous ne pratiquerez pas deux cours de Yoga Vinyasa identiques !

Aussi, en plus de la force, de la souplesse et de l’équilibre, la fluidité est le maître mot de cette pratique. Les enchaînements de Yoga Vinyasa se font au rythme de la respiration. À force de pratique, le corps et l’esprit appréhendent et assimilent les posture dans leur maintien et dans leurs enchaînements, ils les intègrent et laissent place à la fluidité du mouvement, au rythme de celle de la respiration et de l’esprit. 

À la question pour qui… pour ceux dont le cœur et le corps leur permettent une activité physique d’intensité modérée. (Et même aux moins souples d’entre nous !) 

vinyasa yoga

Vinyasa yoga : ce qu’il faut savoir

Attention à la douleur, si elle apparaît dans une posture, sortez-en immédiatement. Il est bon d’insister sur l’inconfort mais absolument pas sur la douleur. Et n’hésitez pas à en discuter avec votre professeur ou un professionnel de santé si nécessaire. 

Enfin, plusieurs précautions sont à mettre en place dans le cas d’une grossesse, quel qu’en soit  son stade (il existe d'ailleurs du yoga prénatal et du yoga post natal). Parlez-en à votre professeur de Yoga Vinyasa avant le cours afin que vous puissiez tous 2 porter une grande vigilance à ce petit être en formation. 

Vinyasa yoga : quelques conseils pour le pratiquer

Le Yoga Vinyasa se pratique majoritairement en studio. Comme toute pratique, certes les codes l’encadrent. A commencer par le vocabulaire (voir cet article). 

Côté équipement : SI vous vous rendez en studio, il est fort probable que des tapis et accessoires  soient mis à votre disposition. Cependant par acquis de conscience, mieux vaut vous renseigner  au préalable. À l’inverse, si vous pratiquez de votre salon (ou chambre, ou autre…), il est possible de remplacer les équipements de base par des objets du quotidien: 

  • Une grande serviette ou une couverture en guise de tapis feront l’affaire (même si vous aurez rapidement envie d’investir dans un tapis à l’avenir, croyez moi)
  • Des livres épais ou dictionnaires pourront remplacer les briques 
  • Une ceinture, un foulard ou une ceinture de peignoir pourront remplacer une sangle
  • Un dernier point… la tenue! Oubliez les codes et le regard des autres (on en reparle un tout petit peu plus bas). Une tenue confortable (et opaque tout de même si vous  vous rendez en studio) qui vous permettra une large amplitude de mouvement fera  grandement l’affaire. Inutile de faire preuve de style dans l’absolu, si ce n’est pour VOUS faire plaisir et vous sentir bien dans votre jogging, legging, tee-shirt,… 

Au sujet des autres… de votre image, de leur image… Nous sommes facilement impressionnés  par les corps et pratiques de certains yogis qui nous entourent (sans même parler d’Instagram!), et avons de surcroît peur d’être jugés. Que nenni! Plus vous pratiquez, plus vous serez concentrés sur vous-même . Le regard que vous portez sur vous est d’une part bien  plus rude que celui des autres, et d’autre part, le seul qui compte et qu’il convient d’améliorer. Le  but du Yoga est votre paix intérieure… 

Les ajustements pendant le cours… ils sont de deux types. Les premiers auxquels on pense sont les ajustements physiques. Souvent fort appréciés de la part des élèves, tous les professeurs ne le proposent cependant pas. Et si cela vous met mal à l’aise, sentez vous très libre de refuser les ajustements soit en le mentionnant au début du cours directement au professeur, soit à son approche vers vous pendant le cours. Le deuxième type est l’ajustement oral. En plus de vous guider au travers des postures et de leur enchaînement, le professeur glissera nombre de petites  informations et tips, généralement adressés à tous dans telle ou telle posture. Libre à vous de les mettre en pratique ou non mais ils sont généralement très utiles pour votre progression dans la pratique des asanas. Et si au commencement de votre pratique toutes les instructions ne sont  pas claires ou si bon nombre d’entre elles passent à la trappe, avec temps et pratique tout s’éclaircira et les informations les plus subtiles n’auront bientôt plus de secret pour vous. 

Concernant les postures qualifiées d’avancées (et même les autres). Aucune n’est obligatoire ! Et la plupart du temps le professeur saura vous orienter vers des options plus accessibles et  adaptées à votre corps et à votre pratique. Souvenez-vous à tout moment qu’il n’existe pas deux  corps similaires. Alors on dépose l’égo à la porte du studio et on écoute son corps. S’il doit s’arrêter aux premières options, qu’il le s’y arrête et grand bien lui fasse. 

Enfin, si vous souhaitez saupoudrer votre quotidien d’un peu de Yoga Vinyasa sans vous  rendre en studio (et je vous conseille grandement d’allier pratique personnelle en parcelle de celles proposées en studio)… 

Vous pouvez tout d’abord creuser et laisser infuser les principes des 5 Yamas et Niyamas, et en tâchant de les mettre en œuvre au quotidien autant que possible. Si votre professeur de Yoga peut vous les rappeler en cours, il lui est difficile de vous accompagner au sein de chacun. C’est un parcours des plus personnels.  

En revanche, concernant la pratique des Pranayama, des asanas et des piliers relatifs a la méditation, votre professeur devient bien plus utile et compétent.

La pratique du Yoga Vinyasa à la maison

Vous pourrez pratiquer de chez vous lorsque vous le pouvez

  • 5 minutes de méditation, juste pour vous. Guidée ou non. Auquel cas voici les applications qui sauront vous aider (petit bambou, Mind, Headspace)
  • Je vous invite également à réaliser quelques pranayama (exercice de respiration) après votre méditation ou à tout moment de la journée dès lors que vous ne ressentez le besoin
  • Concernant la pratique des asanas, elle peut être réalisée après votre méditation et pratique de pranayama, les salutations au soleil et leurs variations ainsi que la salutation à la lune vous permettront d’étirer et de renforcer l’ensemble de votre corps. Ce sont des enchaînements de postures faciles à mettre en place et à mémoriser au fil de vos pratiques.

 

Article rédigé par Coraline, prof de Yoga Vinyasa (alias @layogicurieuse). Retrouvez son site ici.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés