Tout savoir sur la médecine Ayurvédique

medecine ayurvedique

L'ayurveda c'est quoi ?

L’Ayurveda est la mère des sciences médicales que nous connaissons aujourd’hui. C’est une science indienne fondée sur l’étude et la compréhension de soi par le biais notamment des 5 éléments. 

L’étude des textes anciens tels que Charaka Samitha nous apprend que l’être humain est composé des mêmes éléments que la nature.

Nous avons en nous l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre. Au même titre que chaque feuille, chaque rivière, chaque montagne, qui contiennent les mêmes éléments.

L’ayurveda nous enseigne donc que nous avons en nous et dans la nature tout ce dont nous avons besoin pour être en bonne santé et vivre une vie harmonieuse.

Pour s’y faire, l’Ayurveda, qui signifie « science de la vie » (Veda : connaissance, Ayur : Vie) nous enseigne que la vie est une combinaison du corps, des organes de sens, de l’esprit et de l’âme. Son but va être de prendre connaissance et traiter chacun de ces aspects de notre être et se soigner de manière holistique. Il est impossible selon l’Ayurveda d’avoir un corps en bonne santé si notre esprit est tourmenté, ou encore d’avoir une bonne santé mentale si nous vivons sans conscience.

Ayurvedas Doshas

L’Ayurveda travaille donc avec les 5 éléments qui sont répartis en trois Doshas. Les Doshas sont des intelligences biologiques qui sont dites corruptibles. Ces énergies peuvent donc être équilibrées ou déséquilibrées, et c’est dans ce deuxième cas de figure que le Dosha ne fonctionnera pas correctement et pourra provoquer des inconforts, voir sur le long terme des maladies.

Le but de l’Ayurveda est donc de maintenir l’équilibre doshique qui est propre à chacun, et grâce à lui de prévenir et empêcher l’apparition de maux.

Ayurveda : comment équilibrer les Doshas ?

Pour équilibrer les Doshas en nous l’Ayurveda regorge de traitement et de conseil.

On utilise : 

  • Ahara - l’alimentation (ce que l’on mange, quand est-ce qu'on le mange, le mange-t-on cru ou cuit…)
  • Vihara - le style de vie (à quelle heure se lever, quelle activité physique est la plus adaptée pour nous, prendre le temps de s’occuper de soi…)
  • Dinacharyaroutine du matin (gratte langue, jala neti, nasya, gandush…)
  • Rutacharya – routine saisonnière (veiller à adapter ses habitudes en fonction des saisons)
  • Aushadie - phytothérapie
  • Les massages (auto-massage, ou prodiguer par des masseurs Ayurvédique)
  • Le yoga (pranayama, asanas, méditation…) 

Chaque être humain étant unique, votre « ordonnance Ayurvédique » est personnel et confectionnée par rapport à votre constitution (Prakriti). Il est donc primordial dans un premier temps de partir à la recherche de votre profil Ayurvédique.

Profil Ayurvédique : ce qu'il faut comprendre

Ici je vous propose une description de mise en bouche pour vous permettre de vous amuser à chercher quel Dosha est peut-être prédominant chez vous, ou lequel au contraire semble presque absent. (Le meilleur moyen de connaître son profil Ayurvédique étant de consulter un thérapeute qui effectuera votre bilan, par le biais d’interrogation et d’observation.)

Connaître votre profil vous permettra de mettre en place certaines habitudes dans votre quotidien, en adéquation avec votre nature. Nous avons tous un métabolisme et des besoins qui nous sont propres. Je n’ai pas besoin du même nombre d’heures de sommeil que vous, ou bien je ne digère peut-être pas certains aliments qui ne vous posent aucun problème. 

Grâce aux outils simples et sensés que nous fournit l’Ayurveda il est possible d’adapter nos habitudes de vie et alimentaires pour vivre une vie harmonieuse et équilibrée.

Il est intéressant de prendre conscience que nous avons tous les trois Dosha en nous. Il est donc parfaitement normal de se reconnaître dans plusieurs descriptions ci-dessous. Le tout est de desseller en quelle proportion.

Il existe non pas 3, mais 7 profils Ayurvédique. En effet on retrouve des profils « simples » :

  • Vata
  • Pitta
  • Kapha

Des profils double :

  • Vata/Pitta
  • Vata/Kapha
  • Pitta/Kapha

Et enfin un profil triple (ou tridoshique) : Vata/Pitta/Kapha.

Dans le cas des profils double ou triple il y a tout de même souvent un Dosha prédominant.

Nous partons à la recherche des trois Doshas dans différents aspects de notre être : le physique, le physiologique et le psychologique. De façon à se connaître sous tout ce qui nous constitue et pouvoir se traiter, de manière holistique.

La première étape de ce processus est l’authenticité. Il est important d’être honnête avec soi-même, de se regarder tel qu’on est avec conscience et bienveillance. Il faut également prendre le temps de s’écouter, et en Ayurveda cela passe par écouter ce que notre corps rejette.

En effet les Malas, ou déchets de l’organisme, sont une mine d’or d’information de notre fonctionnement. Presque toutes les personnes que je suis en consultation sont sujettes à des problèmes de digestion, d’où l’importance d’aller voir ce qu’il se passe dans notre système digestif et de lui aussi le comprendre Ayurvédiquement parlant.

Profil Ayurvédique : dosha Vata

Les personnes de type Vata sont généralement élancées, très grands ou au contraire très petits. En effet, une des caractéristiques de Vata est l’irrégularité.

Les personnes de type Vata ont tendance à sortir des normes, quelqu’un avec de très longs bras ou de très longues jambes par exemple. Il en est de même pour les os, qui ont tendance à être très légers et petits ou au contraire lourds avec des articulations proéminentes.

Leurs mains sont souvent longues et fines, avec pourquoi pas quelques doigts tordus. On peut aussi retrouver cette irrégularité sur le visage, des oreilles ou un nez plutôt grand par rapport au reste de votre visage, ou une bouche asymétrique comptabilisent un point de plus pour Vata Dosha.

Une des autres qualités de Vata Dosha est la sécheresse, que l’on peut retrouver chez les types Vata sur la peau, dans les cheveux, sur les lèvres…

Les personnes de type Vata ont tendance à avoir du mal à prendre du poids, voire même à en perdre facilement. Elles peuvent souvent être considérées comme maigres, mais le plus juste serait de dire qu’ils ont du mal à se remplir. C’est d’ailleurs pour ça que les personnes de type Vata ont souvent faim, elles mangent facilement 4/5 fois par jour. Des repas assez peu copieux car elles peuvent vite être rassasiés.

Vata qui est constitué d’air et d’éther se trouve être le maître du côlon. Il est donc fréquent chez les personnes de ce type de rencontrer des problèmes de ballonnements et de flatulence. De plus par sa nature « sèche » et « froide », les types Vata ont tendance à assécher justement, le feu et le tube digestif, créant une tendance à la constipation. Cependant étant léger et volatile comme le vent, les types Vata ont plutôt tendance à avoir froid que chaud, et ne transpirent pas (ou peu) et ne sentent pas mauvais.

Psychologiquement, les personnes de type Vata aiment le mouvement. Elles aiment l’innovation, le voyage et la stimulation. Ce sont des êtres créatifs et aventuriers, mais qui peuvent avoir une tendance peureuse ou anxieuse. Les types Vata adorent initier les choses mais ne les finissent pas toujours (même rarement). On peut dire d’eux qu’ils ont une tendance à avoir la tête dans les nuages, et à manquer d'un ancrage.

Les personnes de type Vata ont généralement du mal à rester immobile, et ont donc tendance à toujours être en train de bouger même assis. 

Les personnes de type Vata sont facilement sujets au stress et ont tendance à se ronger les ongles ou à faire des insomnies.

Profil Ayurvédique : Dosha Pitta

Les personnes de type Pitta ont généralement une corpulence moyenne et proportionnée. C’est d’ailleurs ce qui qualifie physiquement assez bien les Pitta : dans la norme.

Un autre de leur aspect assez parlant est la couleur rouge, les types Pitta peuvent être roux, avoir des taches de rousseur, ou simplement une peau qui a tendance à rougir facilement. Ils ont un métabolisme qui tend à prendre ou à perdre du poids facilement s’ils mettent en place des actions dans ce sens. Ce sont ceux aussi qui ont le plus d’aptitude à gagner du muscle.

Fort de l’élément feu qui le constitue, une personne de type Pitta aura souvent un feu digestif fort. Ce qui sous-entend qu’ils auront un appétit assez fort et incisif. Quand Pitta a faim ça se voit ! Ils digéreront facilement et rapidement presque tout. Le siège de Pitta dans le tube digestif se trouve dans l’intestin grêle, et lorsque Pitta est déséquilibré et provoque une indigestion, elle se manifestera souvent par des brûlures ou des remontées acides. Contrairement à Vata, Pitta est entre autres qualifié par sa nature « huileuse » combinée à sa nature « chaude » cela sous-entend que les personnes de type Pitta ont tendance à avoir facilement chaud et transpirer, voir être odorant.

Psychologiquement les personnes de type Pitta aiment avoir des buts et des objectifs pour avancer. Elles font preuve d’une grande détermination et ne lâchent rien. Elles peuvent avoir des facilités de leader et on les qualifie souvent de fonceur raisonné. Les personnes de type Pitta analysent et cherchent à comprendre tout avant de se lancer et de le faire à la perfection.

En revanche; les personnes de type Pitta ont tendance à avoir le sang chaud et la colère facile. Elles peuvent s’agacer rapidement et manquer de rondeur dans leur façon de dire les choses (voir exploser carrément). Les types Pitta ont une bonne capacité de transformation de la nourriture en énergie et ont donc souvent envie ou besoin de beaucoup se dépenser et de pratiquer des activités challengeantes voir extrêmes.

Profil Ayurvedique : Dosha Kapha

Les personnes de type Kapha ont une bonne corpulence, une ossature solide et robuste, et une tendance à paraître « plein ».

Composé de terre et d’eau, c’est le Dosha de la structure et de la cohésion : celui qui est stable. Ils ont généralement des mains assez larges, une bouche plutôt pulpeuse, des cheveux épais et brillants. Ce sont les personnes de type Kapha qui prennent le plus facilement du poids. Les personnes Kapha sont de nature robuste et tombent rarement malades, surtout s’ils ont une bonne hygiène de vie. 

On peut dire des Kapha qu’ils ont tendance à être « lent au démarrage », pour ne pas dire qu’ils peuvent avoir une tendance à la léthargie. Ce sont ceux qui auront le plus de mal à sortir du lit le matin, qui n’auront pas faim tout de suite au réveil, et qui auront besoin de temps pour se poser quand les choses vont un peu trop vite. 

Ainsi donc les personnes de type Kapha ont un sommeil profond et peuvent dormir longtemps. Elles n’auront sûrement faim qu’une ou deux fois par jour, pas de manière intense, pourtant paradoxalement elles ont tendance à avoir une relation émotionnelle avec la nourriture, et peuvent manger pour assouvir un besoin d’amour ou de sérénité plus que par appétit.

Les signes d’indigestion les plus fréquents chez une personne de type Kapha sont une sensation de lourdeur sur l’estomac juste après avoir mangé (surtout si le repas est composé d’aliments lourds, gras, sucrés).

Le métabolisme des Kapha étant plutôt lent et favorisant la congestion, ils peuvent rencontrer des problèmes de circulation et avoir une tendance à la constipation. Il est important pour les types Kapha d’inviter le mouvement et de bouger suffisamment pour le stimuler. Ainsi que de manger et boire chaud afin de faire liquéfier et favoriser l’élimination de ce qui doit être éliminé.

Il est enfin courant pour les Kaphas de se sentir encombré au niveau des voies respiratoires et ORL (nez/sinus souvent bouché, beaucoup de mucus dans les bronches…).

Psychologiquement les personnes de type Kapha sont souvent stables, un peu lentes et enclines à l’attachement. Elles aiment être entourées de leurs proches, donner et recevoir de l’amour ainsi que les environnements harmonieux et propices au cocooning. Une personne de type Kapha aura tendance à se complaire facilement et sont souvent satisfaite. Ce sont des êtres doux et gentils, d’une excellente compagnie.

En revanche, les personnes de type Kapha peuvent manquer de motivation et leur côté stable peut avoir tendance à se transformer en fainéantise. Le type Kapha n’aiment pas le conflit, et le fuit, enfin lorsqu’ils se sentent mal, incompris, mal aimés, ils ont une tendance à se sentir triste (et à manger !) 

Médecine Ayurvédique : ce qu'il faut retenir

Peut-être que vous vous serez reconnu dans certains traits physiques ou de caractère ici. Ou que vous reconnaitrez certains de vos proches. Déterminer sa constitution (Prakriti) est le point de départ de l’harmonisation de votre vie grâce à l’Ayurveda.

Une fois celle-ci connue vous pourrez partir en quête de vos déséquilibres et enfin pouvoir les traiter grâce à l’alimentation, au style de vie, aux routines, aux massages, au yoga… Avec des voies thérapeutiques, étudiez juste pour voir vos besoins.


J’espère que cette entrée en matière vous aura été utile

A bientôt pour de nouvelles explorations Ayurvédique

Article rédigé par Alexia, prof de yoga et consultante en Ayurveda. Retrouvez Alexia sur son site internet.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés